France, News

La folle nuit blanche de Hollande à l’Elysée cherchant à obtenir un exemplaire du Closer

Publié le 21 février 2014 à 15:51 - 2 Commentaires

nuit blanche à l'Elysée

 

 

Dans Le Monde  relate la nuit blanche à l’Elysée de François Hollande , la veille de la sortie du magazine Closer qui révélait sa supposée relation avec Julie Gayet.

Un article dans les coulisses de l’Etat écrit par Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin  qui raconte comment le Président et ses plus proches collaborateurs étaient à la recherche d’un exemplaire de Closer.

 

Extraits

« François Hollande « improvise cette étonnante réunion de crise nocturne dans son bureau. La ligne que le candidat socialiste s’était fixée durant la campagne est bafouée. Ce qu’il reprochait à Nicolas Sarkozy, il le fait vivre aux français et ça déménage !  Dans sa célèbre anaphore, le 2 mai 2012, il avait affirmé: « Moi, président, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire » ? Il se voulait l’exact opposé de son prédécesseur, « ce président “m’as-tu vu” » qui transformait, cinglait-il, les Français en « voyeurs ».

 » Ils sont deux, six, puis quatre, ou trois, autour du président. Des hommes, uniquement. Une drôle de réunion de travail, foutraque et improvisée, où des ombres passent et repassent, où les portes s’ouvrent et se ferment, comme dans un décor d’opérette. La nuit est tombée depuis longtemps sur le palais de l’Elysée.

Au premier étage du « château », ce jeudi 9 janvier, les lumières restent allumées. (…)

Alors que l’hebdomadaire est déjà sous enveloppe dans les centres postaux partout en France, que des rédactions et des élus savent ce que les paparazzis ont réussi à saisir , que, dans l’après-midi, le président s’est fait raconter par quelques députés amis les grandes lignes – les grandes images, plutôt – du scoop sacrilège, l’Elysée attend. (…)

Ce n’est qu’un peu avant minuit qu’un motard déboule dans la cour de l’Elysée. Il porte à Aquilino Morelle, qui s’impatiente sur le gravier, le numéro blasphématoire. Le conseiller s’est résolu à appeler son ami Manuel Valls, qui a lui-même téléphoné au préfet de police de Paris .Le président obligé de quémander le magazine people qui l’humilie auprès de ce ministre de l’intérieur plus populaire que lui ! (…)

Ce jeudi soir, c’est pourtant bien à l’Elysée même que ça « dysfonctionne ».Et que François Hollande improvise cette étonnante réunion de crise nocturne dans son bureau.

Tout ce qui arrive contrevient à la ligne que le candidat socialiste s’était fixée durant la campagne.(..) Le président poursuit sa nuit blanche, pour organiser , à 5 heures du matin, l’hospitalisation de Valérie Trierweiler à la Pitié-Salpêtrière.

La compagne, défaite, doit quitter le Palais, comme une discrète exfiltration qui ne dirait pas son nom. »

L’intégralité de cet article à lire sur le site du Monde: ICI

Réactions

2 commentaires

  1. Karen dit :

    Le Monde rentre dans la chambre à coucher lol


Trackbacks/Pingbacks

  1. Valérie Trierweiler: « après l’article romancé dans Le Monde, les SMS totalement inventés dans Vanity Fair » | People Inside - 22 février 2014

    […] Twitter, Valérie Trierweiler fustige le Monde et Vanity Fair, après le récit d’une nuit blanche à l’Elysée précédant la sortie des photos de la supposée liaison entre Hollande et […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins