France

En direct : suivez l’opération en cours pour interpeller le tueur de Toulouse

Publié le 21 mars 2012 à 08:37 - 0 commentaire

Toulouse: des opérations sont menées mercredi 21 mars de puis ce matin matin pour interpeller un homme retranché au rez-de-chaussé d’un petit immeuble situé dans un quartier résidentiel de la ville. Il s’agit du suspect numéro un des fusillades de Toulouse et Montauban qui ont fait sept victimes, trois enfants, un rabbin, et trois militaires, les 11, 15 et 19 mars.

Le suspect est un jeune Français d’origine maghrébine résidant à Toulouse. Il est âgé de 24 ans.

« Il était dans le collimateur de la DCRI [la Direction centrale du renseignement intérieur], comme d’autres, depuis les deux premiers attentats. La police judiciaire a alors apporté un élément très précieux qui a boosté l’enquête », explique une source proche de l’enquête à l’AFP.

Le suspect a déjà été arrêté à Kandahar, en Afghanistan, pour des faits de droit commun, selon une source proche de l’enquête. « Il a un lien qui lui a permis d’aller en Afghanistan », indique sur Europe 1 Louis Caprioli, ancien sous-directeur chargé de la lutte antiterroriste à la Direction de la surveillance du territoire (DST). « A moins d’y avoir séjourné une année, il n’a pas acquis toute l’expérience nécessaire », a-t-il ajouté.

L’homme ne compte pas tenir tête aux autorités infiniment. « Il dit (…) qu’il se rendra dans l’après-midi », a expliqué le ministre de l’Intérieur à BFMTV, précisant que le suspect s’exprimait beaucoup avec les policiers.

Selon Claude Guéant, il se réclame de la mouvance d’Al-Qaïda et aurait participé au Jihad, la « guerre sainte », au Pakistan, en Afghanistan ou dans les zones troublées de la frontière entre ces deux pays, fief du mouvement terroriste.

Il aurait expliqué aux négociateurs vouloir « venger les enfants palestiniens » mais aussi avoir agi par rancœur envers l’intervention française en Afghanistan, ce qui explique pourquoi il s’en est pris à des militaires de contingents de retour d’opérations dans ce pays.

La mère du suspect était sur place mercredi matin mais a indiqué aux policiers du Raid qu’elle ne souhaitait pas entrer en contact avec lui car elle n’aurait « aucune influence sur lui ».

Dans le même temps, l’un de ses frères a été interpellé. Selon une information d’Europe 1, les policiers ont trouvé chez lui des explosif et des armes. « Tout le monde sait que sur les lieux du crime, on n’a jamais vu qu’une seule personne. Il n’empêche que le frère a également été arrêté », explique Claude Guéant, ajoutant qu’en matière d’enquêtes judiciaires, des « vérifications » étaient systématiquement faites.

Selon les enquêteurs, le frère arrêté mais aussi la soeur du suspect sont dans la même mouvance que lui mais, moins violents. Ils n’ont pas effectué de séjour dans la zone pakistano-afghane. Un autre frère se serait livré de lui-même à la police.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  Invité de France Info ce matin, le président de MODEM a estimé que cette nouvelle carte des régions était « totalement absurde. » «Je suis absolument en désaccord et je trouve que tout cela est absurde. On a l’impression que la loi de l’absurde est celle qui préside à la définition de cette carte des régions. […]
Lire la suite
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • Elisabeth Guigou s’en prend aux contrats de génération, à la taxe à 75% décidées par Hollande
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins