France, Gouvernement, News

A Marseille, Ayrault vole la vedette à Valls

Publié le 21 août 2013 à 16:02 - 0 commentaire

AyraultLe Premier ministre Jean-Marc Ayrault est venu mardi à Marseille avec cinq de ses ministres au lendemain d’un nouveau règlement de comptes mortel. Il a réaffirmé la « détermination sans faille » du gouvernement pour « faire reculer la violence », annonçant de nouveaux renforts. Présent à ses côtés, Manuel Valls n’a pas eu la parole. Le ministre de l’Intérieur, qui s’illustre sur tous les fronts depuis le début de l’été, avait pourtant été le premier à annoncer son déplacement dans la ville, en tout début de matinée. Ce n’est que plus tard que Jean-Marc Ayrault a à son tour fait savoir qu’il s’y rendrait, une manière, semble-t-il, de reprendre en main le dossier.

Et pour mieux asseoir son autorité, il est arrivé accompagné de plusieurs autres ministres, au premier rang desquels la garde des Sceaux Christiane Taubira – qui n’a pas manqué d’échanger des sourires avec Manuel Valls une semaine après l’éclat sur la réforme pénale, ainsi que Marisol Touraine (Affaires sociales), Cécile Duflot (Logement), et la Marseillaise Marie-Arlette Carlotti (Handicap et Exclusion). Jean-Marc Ayrault a annoncé la prochaine affectation de « 24 policiers supplémentaires à la police judiciaire pour faire de l’enquête, de l’investigation, trouver les coupables et les remettre à la justice », et d’une « CRS supplémentaire », présente dès mercredi et pour au moins trois mois. Ces renforts s’ajoutent aux 230 hommes supplémentaires accueillis depuis un an.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins