International, News

Syrie : au moins 100 morts dans une attaque chimique

Publié le 21 août 2013 à 16:02 - 2 Commentaires

syrie guerreUn massacre de grande ampleur a eu lieu mercredi 21 août près de Damas, où l’armée aurait fait usage d’armes chimiques, tuant plus de 650 personnes, selon l’opposition, qui a réclamé une réunion du Conseil de sécurité de l’ONU. L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) considère quant à lui qu’au moins 100 personnes ont été tuées. Les autorités syriennes ont démenti ces accusations qualifiées « d’infondées ».

Une information à laquelle la communauté internationale a vivement réagi. Londres en appelle également au Conseil de sécurité de l’ONU. Tout comme François Hollande. Le chef de l’Etat va « demander à l’ONU de se rendre sur les lieux de l’attaque », a annoncé la porte-parole du gouvernement Najat Vallaud-Belkacem. Lors du Conseil des ministres, « le président de la République a dit son intention de demander à l’ONU de se rendre sur les lieux de l’attaque », soulignant que « ces informations demandent évidemment à être vérifiées et confirmées », a-t-elle déclaré devant la presse.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Fabius : « il faut une réaction de force » en Syrie - International | Actu politique - 22 août 2013

    […] RMC/BFMTV, le ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, concernant l’éventuelle utilisation de gaz chimiques par l’armée syrienne de Bachar Al-Assad. « Hier soir, j’ai eu le président […]

  2. Syrie : l’ONU entend « faire la lumière » sur le récent massacre - International | Actu politique - 23 août 2013

    […] sécurité des Nations Unies veulent « faire la lumière » sur les accusations d’utilisation d’armes chimiques près de Damas et « saluent la détermination du secrétaire général [Ban Ki-moon] à […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins