France, News

Le blocus des agriculteurs tourne mal : un mort et 6 blessés

Publié le 21 novembre 2013 à 13:17 - 0 commentaire

800974

 

 

La mobilisation des agriculteurs franciliens vire au drame suite au décès d’un pompier. Le ministre des transports, Frédéric Cuvillier, demande la « levée immédiate » des barrages.

La FDSEA et la section régionale des Jeunes agriculteurs (JA) avaient appelé leurs adhérents à organiser ce jeudi matin un « blocus de Paris« , qui, par la suite, s’est transformé en « barrage filtrant » afin de laisser passer les automobilistes.

 

A 6h30 sur l’autoroute A6, une voiture particulière et un poids lourd rentrent en collision. Le conducteur de la voiture, un pompier se rendant à son travail, a été tué.

Il y a eu, par la suite, un second accident entre un car de CRS et un camion d’agriculteurs sur la RN104 dans le Val-d’Oise, ce qui a fait 6 blessés légers.

 

Le ministre des transports s’est exprimé sur Twitter en demandant la levée des barrages : « Deux accidents dans les barrages des agriculteurs en IDF, avec un mort. Danger! J’appelle à lever immédiatement les barrages #responsabilité ».

A la suite de sa déclaration, Damien Greffin, le Président de la Fédération des syndicats d’exploitants agricoles d’Ile-de-France, a accepté de lever le barrage du Val-d’Oise « par compassion » même si, en même temps, il soutient que « la responsabilité agricole n’est pas engagée dans l’accident mortel ».

 

Par ailleurs, le Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, a déclaré ce matin à l’AFP : « Je ne pensais pas que c’était la meilleure solution que de bloquer les abords de Paris, je constate qu’il y a eu des incidents indirectement liés et j’appelle maintenant tout le monde à la responsabilité. On a toujours été ouvert au dialogue ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins