France, News

Les liquidations d’entreprises atteignent un niveau historiquement élevé

Publié le 21 novembre 2013 à 12:43 - 1 commentaire

Capture d’écran 2013-11-21 à 11.42.54

 

 

62 500 liquidations ou redressements judiciaires d’entreprises sont prévues en 2013 selon l’établissement d’assurance-crédit Coface.

Il s’agit d’un record puisque l’année dernière, ils n’étaient « que de » 60 500.

L’INSEE, Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques, précise que ce nombre de « défaillances d’entreprises ne doit pas être confondu avec les cessations d’entreprises. En effet, une défaillance d’entreprise ne débouche pas forcément sur une cessation de l’entreprise, alors que de nombreuses cessations d’entreprises ne font pas l’objet d’une ouverture de procédure collective ».

 

Sur les 12 derniers mois, 62 431 entreprises ont ainsi été placées en procédure de sauvegarde, mises en redressement judiciaire ou liquidées. Coface précise dans un communiqué qu’il s’agit d’une « hausse de 4.3% par rapport à la même période l’an dernier, soit 196 564 emplois menacés dont principalement les PME ».

 

Jennifer Forest, économiste à la Coface, explique ce niveau record : « Avec la crise de 2009, certaines entreprises se sont retrouvées très fragilisées. Elles ont alors puisé dans leurs fonds propres pour tenir le choc. Ensuite, la petite reprise de 2010-2011 n’a pas été suffisante pour qu’elles se reconstruisent. Si bien qu’elles prennent de plein fouet la nouvelle dégradation de la conjoncture ».

 

Cependant, Coface annonce que la situation s’améliore un peu dans quelques domaines : « le secteur industriel dont la chimie, le papier-bois ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Mory Ducros : plan social massif en vue - France | Actu politique - 22 novembre 2013

    […] que les liquidations d’entreprises atteignent un niveau historiquement élevé avec 62 500 en […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins