Assemblée Nationale, France, News

Un député UMP a brandit un « attrape-rêves » à l’Assemblée Nationale face à Ayrault

Publié le 21 novembre 2013 à 19:31 - 0 commentaire

assemblee-nationale

 

 

Mercredi, lors des Questions au Gouvernement, le député UMP du Maine-et-Loire, Jean-Charles Taugourdeau a offert au Premier Ministre Jean-Marc Ayrault, afin qu’il « l’accroche partout autour de Matignon et de l’Elysée pour enfin écouter les rêves des Français ».

 

Ce député a fait cela afin de dénoncer la situation d’une grande partie des français : « Vous vous êtes trompés dans la panoplie des outils pour ré-enchanter les rêves. Ce sont des cauchemars que vous faites vivre à 64 millions de Français tous les jours et particulièrement dans les campagnes. Nous voulons avoir le choix de vivre et travailler à la campagne et pas juste mourir au fond des bois ! »

 

Il a ajouté qu’il « n’ose même pas évoquer les rythmes scolaires qui vont éliminer les petites écoles dans les communes qui ne pourront pas financer et organiser le périscolaire »

 

« Quand allez-vous avoir le courage d’enrayer cette chienlit puisque, paraît-il, rien ne vous impressionne ? Quand allez-vous enfin ré-enchanter les rêves des Français ? » lui a-t-il demander pour finir.

 

Mais ce n’est pas Jean-Marc Ayrault qui a répondu, mais le ministre de l’Education Nationale, Vincent Peillon qui a déclaré : « Pour nous les Français ne sont pas une addition de catégories mais d’abord une nation unie autour d’un intérêt général. Pendant des années, par l’accroissement des déficits […], vous avez sacrifié l’avenir. Vous opposez sans cesse les uns et les autres »

 

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins