France, International, L'édito

Hollande et l’Otan: l’écueil géopolitique du retrait d’Afghanistan

Publié le 22 mai 2012 à 11:53 - 0 commentaire

François Hollande a réussi à faire avaliser le retrait des troupes combattantes françaises d’Afghanistand’ici la fin 2012 par l’Otan, réunie en sommet à Chicago. Mais ce n’est pas qu’une bonne nouvelle… L’édito de Christophe Barbier.

Pour François Hollande, ce n’est pas qu’une bonne nouvelle pour plusieurs raisons. Déjà, il a dû arrondir les angles par rapport à sa promesse de campagne: il y aura encore des formateurs français, en 2013 enAfghanistan, exposés aux kamikazes et talibans infiltrés. Il y a également la complexité, technique et financière, du retrait. Et le risque de voir le régime Karzaï s’effondrer ensuite.

Il a dû par ailleurs céder sur le bouclier anti-missiles. Le débat sur sa présence doit être de nature publique, pas secrète au G8. Enfin, il n’y a pas pour François Hollande une véritable pensée française exprimée, sur ce que doit être l’Otan ou la Défense européenne. Il faudra qu’il éclaircisse cette pensée dans les mois qui viennent.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
La guerre du feu est déclarée ! Histoire d’echauffer les esprits, la dernière décision stupide en date qui devait s’appliquer en début d’année 2015 devait mettre un « Haro » définitif sur les feux de cheminées, à Paris et en Ile-de-France. L’étude d’ AirParif montrerait que le chauffage au bois jouerait un rôle non négligeable dans la production de particules fines […]
Lire la suite
  • Détonations et coups de feu à Dammartin et à Vincennes – Les frères Kouachi abattus
  • La légion du « bonheur »
  • Benoist Apparu: « Encadrer le prix des loyers ne sert à rien, il faut construire »
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins