L'édito

Propos de Jean-Marie Le Pen: Manuel Valls s’insurge

Publié le 22 mai 2014 à 12:24 - 0 commentaire

manuel valls

Le Premier Ministre a réagi aux propos de Jean-Marie Le Pen. « Des calembours effrayants » selon Manuel Valls.

Les déclarations du président d’honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen, pour expliquer l’explosion démographique et le virus Ebola, ont provoqué un tollé au sein de la classe politique. Pour Manuel Valls, en meeting pour les élections européennes à Barcelone, ce dérapage montre la vraie nature du parti frontiste. « C’est la démonstration que le Front national, avec Marine Le Pen, n’a pas changé », a-t-il ajouté, soulignant que « le Front national n’aime pas l’Europe, mais elle n’aime pas la France non plus, Marine Le Pen ».

Même teneur de propos chez les parlementaires. »Je n’ai pas de surprises à découvrir que Jean-Marie Le Pen est raciste, ce n’est pas nouveau, il est capable des pires saillies et il en a fait tout au long de sa carrière. Et ça ne m’étonne pas que le naturel revienne au galop« , a dit à des journalistes Vincent Peillon, ex-ministre de l’Education et tête de liste PS aux européennes dans le Sud-Est, circonscription où se présente également Jean-Marie Le Pen.

Quant à M. Le Pen, il ne comprend pas les raisons de telles critiques à son encontre. « Je ne vois pas comment on peut polémiquer sur un tel sujet. Moi, je suis un adversaire résolu de tout ce qui touche à l’intégrité des populations, mais on n’y peut rien (…) Je dis que la France doit se préparer à subir le choc, le torrent migratoire, par l’extension continue de la population mondiale ». Selon lui, « cette phrase n’a pas de portée particulière, c’est une observation ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins