News, Parti de Gauche

Franck Pupunat quitte le Parti de gauche

Publié le 22 août 2012 à 09:33 - 0 commentaire

Dans un communiqué Franck Pupunat nous indique  qu’il a décidé de se mettre en congé du Parti de Gauche.

Co-fondateur du Parti de Gauche, je suis heureux d’avoir contribué à la naissance de cette nouvelle force politique dont je salue l’apport essentiel dans le débat démocratique. J’adresse particulièrement à Jean-Luc Mélenchon mon amitié et lui témoigne un profond respect pour avoir su « réveiller » les consciences de millions de français lors de la dernière élection présidentielle et incarner un nouvel espoir.

Néanmoins, plusieurs éléments essentiels me semblent à interroger : le bilan stratégique de la séquence politique qui s’achève, la mise en œuvre d’une relation sereine et exigeante avec la gauche au pouvoir, la nécessaire construction démocratique d’une organisation politique et de son orientation et, le plus important dans ma prise de décision, la réflexion indispensable sur le rôle et la place hypertrophiée des partis politiques dans notre démocratie.

A titre personnel, j’ai donc décidé de prendre plusieurs mois de réflexion avant de me réinvestir dans un parti politique.

Je reste par ailleurs porte-parole du Mouvement Utopia* et pose ma candidature pour un nouveau mandat comme animateur de cette organisation.

 

Le mouvement Utopia est une coopérative citoyenne et politique.
Laboratoire d’idées, maison d’édition, ONG (…), Utopia est également un mouvement d’influence et d’actions dans les partis politiques de gauche et notamment au Parti Socialiste, au Parti de Gauche et chez Europe Ecologie Les Verts.
Nous nous considérons clairement comme un trait d’union, un pont entre le mouvement social, le monde politique et le monde intellectuel.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins