Europe, France, Les affaires, Parlement Européen

Philip Morris tente d’enfumer les députés

Publié le 22 septembre 2013 à 16:35 - 0 commentaire

alcool cigaretteIl n’y a pas de fumée sans feu dit le dicton. En fait, il y a surtout une fumée très épaisse qui est en train de s’installer autour du chef de file du tabac, l’américain Philip Morris.

 

Le Parisien révèle hier que la marque américaine a mis au point un fichier concernant tous les députés européens suivant s’ils étaient pour ou contre l’industrie du tabac. Ce fichage concerne évidemment les 74 eurodéputés français. Ceux dont le nom est inscrit en rouge comme Françoise Grossetête, député du PPE ( apparenté droite) sont considérés comme hostiles aux intérêts de Philip Morris. D’autres noms figurant en vert sont considérés comme favorables comme c’est le cas de Christine Le Veyrac, elle aussi du PPE. Le cigarettier américain note même qu’elle pourrait entreprendre des démarches pour convaincre les membres de son parti et les rallier à la cause du distributeur de cigarettes.

 

Là où le bât blesse et où les activités de lobbying du groupe sont considérées comme illégales c’est qu’elles ont établi ce fichier de manière non-publique mais surtout car elle alloue une somme de plus de 54 000 euros à chacun des 161 lobbyistes chargés d’organiser des événements en vue de rallier à la cause du tabac les brebis galeuses du troupeau.

 

Première victoire, la directive européenne censée encadrer juridiquement l’industrie du tabac a été reporté de septembre à octobre. Toujours est il que la Cnil, Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés, ne l’entend pas de cette oreille : si elle juge que «sur le plan de la loi Informatique et libertés, le fait qu’une entreprise tienne à jour une liste de députés afin de mener ses actions de lobbying est légitime» en revanche  «les députés devraient en être informés». afin d’avoir un droit d’accès, de rectification ou même d’opposition. Ce qui n’a pas été le cas puisque les députés affirment découvrir l’existence d’un tel fichage.

 

Quant à Philip Morris, ils se sont bornés à rétorquer qu’il était normal de se préoccuper de leurs intérêts.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins