L'édito

Harlem Désir demande à l’UMP de mettre fin au « PS bashing »

Publié le 22 novembre 2013 à 18:32 - 1 commentaire

Harlem Désir

 

Le Premier Secrétaire du PS a demandé la fin du « PS bashing » de la part de la droite.

Invité de Radio Classique et de LCI, Harlem Désir a dénoncé les dérives de l’UMP en évoquant une droite « quasi-séditieuse » : « Nous avons une droite qui est quasi-séditieuse. Quand un parti de gouvernement comme l’UMP appelle des maires à ne pas respecter la loi sur les rythmes scolaires, comme ils avaient appelé pour certains d’entre eux à ne pas respecter la loi sur le mariage pour tous ou quand ils semblent cautionner ceux qui viennent perturber un certain nombre de cérémonies officielles ». Selon ce dernier, la droite n’accepte pas que la gauche soit au pouvoir ».

 

Il parle ensuite de la situation de la droite : « Mais qui sont-ils pour nous donner la leçon? Sarkozy a été battu, ils sont totalement divisés, Fillon, Copé, Sarkozy sont incapables de tirer les leçons de leur défaite » et critique leur travail réalisé : « Nous avons récupéré un pays éreinté par quatre décennies de crise et une décennie de pouvoir de la droite qui l’a abaissé dans tous les classements internationaux ».

 

Concernant le gouvernement actuel, il admet qu’ils sont en train de redresser la situation.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Harlem Désir va quitter la direction du Parti socialiste (RMC) - France | Actu politique - 9 avril 2014

    […] Harlem Désir va quitter la direction du Parti socialiste ce mercredi. « Exfiltré », selon les informations de RMC, relayées par Jean-Jacques Bourdin sur Twitter, il va être nommé secrétaire d’Etat aux Affaires européennes. Harlem Désir sera remplacé à Solférino, le siège du PS, par le député Jean-Christophe Cambadélis, déjà responsable de la campagne des Européennes au sein du parti. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins