Europe, News

L’Ukraine : Libération de Ioulia Timochenko, Ianoukovitch refuse sa destitution

Publié le 23 février 2014 à 01:03 - 0 commentaire

20h49: « Vous êtes des héros et les héros ne meurent jamais » affirme I oulia Timochenko visiblement très émue

20h15: Arrivée sur la place en fauteuil roulant car affaiblie, Ioulia Timochenko s’adresse à la foule

17h06: Le président Ianoukovitch annonce qu’il refuse sa destitution par le Parlement.  Il reçoit aussitôt le soutien de Moscou.

17h04: I oulia Timochenko se rend sur le Maïdan à Kiev, selon un proche de l’opposante
Dans une voiture, Mme Timochenko coiffée de sa tresse emblématique a fait un signe de la main aux journalistes et à ses partisans qui l’attendaient devant l’hôpital carcéral où elle était soignée pour hernies discales à Kharkiv (est).

Elle va prendre un avion et se rendre à Kiev sur le Maïdan, a indiqué son allié Arseni Iatseniouk.

16h53: Libération annoncée de Ioulia Timochenko qui était la principale opposante au pouvoir

16h34:Le Parlement vient de destituer le président Ianoukovitch et annonce des élections pour le 25 mai 2014

15h15: Le Président qui a quitté Kiev affirme « être victime d’un coup d’état nazi »

14h26: Le président Ianoukovitch a promis de donner sa démission, annoncent les députés de l’opposition

12h45: La majorité parlementaire ukrainienne a basculé du côté de l’opposition. Membre du parti des régions, la formation de Viktor Ianoukovitch, l’actuel président de la Rada, Vladimir Ribach, a démissionné ce matin.

Il a été remplacé par un membre du parti de Ioulia Timochenko, Alexandre Tourchnikov.

Ce dernier a été élué avec une majorité des voix.

10h59: Selon la Présidence, Ianoukovtich serait simplement « en déplacement, comme cela était prévu à son agenda »

10h01: Des journalistes de la télévision Kanal 5 ont raconté avoir pénétré sans difficulté dans la résidence du président, d’habitude sous très haute protection, dans la banlieue de Kiev.

Et des manifestants se trouvaient à une cinquantaine de mètres de l’entrée de la présidence, dans le centre de la capitale.

Cela pourrait confirmé que le Président a bien quitté la ville.

09h42: Le Président Ianoukovitch aurait quitté Kiev selon l’opposition

08h58: L’opposant ukrainien et ancien champion de boxe, Vitali Klitschko, veut déposer un texte au parlement pour demander la démission du  président ukrainien Viktor Ianoukovitch

08h31: Le Président du Parlement aurait démissionné.

 

*******

 

Vendredi 21 février

 

17h56: Le Parlement vote une loi permettant la libération de l’opposante emprisonnée Ioulia Timochenko

16h13 : Les députés ukrainiens ont adopté aujourd’hui à une forte majorité une résolution appuyant un retour à la Constitution de 2004, qui limite les prérogatives du chef de l’Etat au profit du Parlement.
Le vote est conforme à l’accord de sortie de crise signé en milieu de journée par le président Viktor Ianoukovitch et les chefs de file de la contestation.

15h04: Les représentants de l’opposition et le président signent un accord de sortie de crise

14h19 : Les opposants ukrainiens valident les accords de sortie de crise, selon des déclarations des ministres polonais et allemands.

13h28: Le président français François Hollande a affirmé vendredi la nécessité de conclure l’accord négocié par les diplomates européens. «C’est le moment où l’accord doit être conclu et mis en oeuvre», a-t-il dit, estimant que l’Ukraine était dans un «moment difficile qui n’est pas terminé». «La période est extrêmement tendue […] Le dialogue politique doit maintenant revenir.»

11h55 : Le président Ianoukovitch annonce officiellement une présidentielle anticipée

11h48: Une bagarre a éclaté entre députés au Parlement quand le président de l’Assemblée a demandé une suspension de la séance, reportant un débat sur une éventuelle résolution visant à réduire les pouvoirs du président Ianoukovitch, selon l’agence Reuters. Les parlementaires ont échangé des coups pendant plusieurs minutes provoquant le départ du président de la Chambre. Quelques députés ont poursuivi le débat par la suite. 

11h45: Le chef adjoint de l’Etat-major de l’armée démissionne.

10h18: Des manifestants tirent sur des policiers près du parlement

10h14: L’opposant Arseni Iatseniouk, l’un des chefs de file de la contestation, a affirmé que des policiers armés avaient fait irruption dans l’enceinte du parlement.

Le vice-président du parlement a confirmé l’information mais a ajouté que les policiers avaient été repoussés.

09h49: La police ukrainienne annonce que des manifestants ont ouvert le feu sur les forces de l’ordre à proximité de la place de l’Indépendance

09h48 Donald Tusk, le premier ministre polonais, dont le ministre des Affaires étrangères a participé aux négociations toute la nuit, a expliqué qu’un projet d’accord était prêt, mais que sa version définitive n’avait pas été bouclée

08h07: Les discussions menées à Kiev par des ministres des Affaires étrangères de pays de l’UE, le président ukrainien Viktor Ianoukovitch, des dirigeants de l’opposition et des députés ont abouti à un accord ce matin, selon le ministre polonais des Affaires étrangères et la présidence ukrainienne.
Aucun détail n’a été donné.

L’accord devrait être signé à midi

07h16: Rupture des négociations entre le pouvoir et les manifestants 

07h13: La Une choc de Libération sur l’Ukraine ce vendredi matin 

 

********

Jeudi 21 Février 2014

 

19h59: Le président Ianoukovitch se dit d’accord pour des élections anticipées en 2014

19h51:  Selon la BBC et Skynews, les corps des personnes tuées aujourd’hui à Kiev sont déplacés de l’hôtel où est logée la presse internationale, et qui est devenu un camp de retranchement des manifestants.

18h25: Les ministres des Affaires étrangères sont tombés d’accord sur des sanctions contre les responsables de la répression en Ukraine. Ils ont décidé de priver de visas et surtout de geler les avoirs de ceux qui « sont tâchés de sang », selon l’expression du ministre italien.
« Nous avons pris la décision, en étroite coordination avec les trois ministres qui négocient à Kiev, de procéder très rapidement, dans les prochaines heures, pour priver de visas et geler les avoirs de ceux qui sont tachés de sang », a dit Mme Bonino en quittant la réunion. 

17h32 : Les ministres de l’UE négocient une « feuille de route » pour sortir de la crise

17h16: La Maison Blanche « scandalisée » par les tirs contre les manifestants

16h03: 67 policiers auraient été enlevés par les manifestants

15h56: Les trois ministres de l’UE restent à Kiev, en contact avec Bruxelles 

15h46: 60 manifestants tués par balle à Kiev, pour cette seule journée,  selon les médecins de l’opposition

15h43: La Russie envoie un représentant à Kiev pour une médiation à la demande de V.Ianoukovitch

15h23: Plus de 100 morts en Ukraine selon un bilan des services médicaux, depuis le débuts des affrontements il y a une semaine (CNN)

15h17: Le ministre de l’Intérieur annonce la distribution d’armes à feu à la police. Autorisation d’utilisation pour riposter

14h18: L’Union européenne se prépare à soutenir des sanctions contre les responsables des violences en Ukraine ainsi qu’à imposer un embargo sur les armes à destination de ce pays, indique un projet de communiqué de la réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles.

13h36: Au moins 50 morts, selon un chef de l’opposition

12h55:  Le maire de Kiev annonce quitter le parti au pouvoir après un « bain de sang » 

12h45: La police conseille aux habitants de Kiev de rester chez eux

12h11: L’hôtel Ukraine, où logent la grande majorité des journalistes, et qui fait face à la place de l’Indépendance, sert désormais de base arrière pour une partie des manifestants.Des corps sont allongés sous des couvertures.

11h54: 35 morts ce matin à Kiev, selon la presse ukrainienne

11h36: La police a été totalement chassée de la place de l’Indépendance. Les manifestants sont en train de la barricader, s’attendant sans doute à une contre-offensive.

11h15: « Ils sont passés à l’offensive. Ils fonctionnent en groupes organisés. Ils utilisent des armes à feu, notamment des fusils de snipers. Ils tirent pour tuer », écrit la présidence dans un communiqué. « Le nombre de morts et de blessés parmi les policiers se chiffre en dizaines », ajoute la présidence sur son site internet.

11h02: Le siège du gouvernement ukrainien a été évacué par le personnel, à Kiev.

10h56: Les trois ministres européens des Affaires étrangères rencontrent actuellement le président Ianoukovitch

10h49: Plus de 35 morts selon le «Kyiv Post»

10h35: La Russie ne veut pas d’un pouvoir ukrainien sur lequel « on s’essuie les pieds » (Medvedev)
10h12: Au moins dix manifestants tués par balles dans le centre de Kiev

Les victimes ont été atteinte par balles, sans qu’il soit possible de dire s’il s’agissait de balles en caoutchouc ou de munitions réelles.
Elles ont été touchées lorsque les manifestants ont chargé un cordon de police sur le Maïdan, la place de l’Indépendance à Kiev, haut lieu de la contestation, occupé depuis près de trois mois.
La réception de l’hôtel Ukraine, immense bâtiment dominant le Maïdan, a été transformée en infirmerie de fortune.
Des médecins s’affairaient autour d’une dizaine de blessés, le sol du hall de l’hôtel étant couvert de sang.

09h52: Tirs nourris à balles réelles dans le centre de Kiev

09h37: Au moins un mort, dix blessés dans les nouvelles violences à Kiev

08h11: Des centaines de manifestants ont chargé jeudi matin le cordon de police sur le Maïdan à Kiev, reprenant le contrôle de la place, en dépit d’une trêve annoncée par les autorités, a constaté un journaliste de l’AFP.
Ce regain de violences survient alors que les ministres des Affaires étrangères français, allemand et polonais sont arrivés à Kiev pour rencontrer le président Viktor Ianoukovitch et les dirigeants de l’opposition.

07h52: Ukraine: les services de sécurité lancent une opération « anti-terroriste » dans le pays
05h29: Ukraine: Ianoukovitch accuse l’opposition de « tentative de prise de pouvoir » anticonstitutionnelle
02h19: Le président Viktor Ianoukovitch a refusé d’arrêter l’assaut des forces de l’ordre contre les manifestants dans le centre de Kiev et exige qu’ils évacuent la place du Maïdan, a déclaré l’opposant Vitali Klitschko après avoir rencontré le président.
« Le président a dit que la seule solution est d’évacuer le Maïdan et que tous doivent rentrer chez eux », a déclaré M. Klitschko au téléphone sur la télévision Hromadske.

source : jmm.com

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins