International, News

Génocide arménien: les condoléances d’Erdogan

Publié le 23 avril 2014 à 17:30 - 1 commentaire

drapeau-turquie

Le  premier ministre turc Recep Tayyp Erdogan s’est adressé « aux petits-fils des Arméniens tuées en 1915 » et a présenté ses condoléances. Il s’agit de la première reconnaissance de ce massacre par la Turquie.

C’est à travers un communiqué que, le chef du gouvernement de l’ancien Empire Ottoman a exprimé ses condoléances aux descendants de la communauté arménienne de Turquie.« C’est un devoir humain de comprendre et de partager la volonté des Arméniens de commémorer leurs souffrances pendant cette époque », dit le texte. « Nous souhaitons que les Arméniens qui ont perdu la vie dans les circonstances du début du XXe siècle reposent en paix et nous exprimons nos condoléances à leurs petits-enfants », ajoute le texte.

C’est un premier pas vers la reconnaissance  pour le pays qui a toujours nié ce  génocide. Entre 1915 et 1917, la communauté arménienne de la Turquie ottomane fut victime de massacres et de déportations massifs. On estime à 1.5 million le nombre d’Arméniens tués durant ces deux années. Cette négation du massacre des Arméniens  par la Turquie  avait même jeté un froid dans les relations diplomatiques entre Paris et Istanbul.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Turquie. Une catastrophe minière qui finit en crise politique - International | Actu politique - 16 mai 2014

    […] plus grande catastrophe minière qu’ait jamais connue la Turquie a crée une véritable crise politique dont le gouvernement de Recep Tayip Erdogan a grand mal à […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins