France, Législative 2012, News

Eric Raoult insulte un dissident UMP de « fiotte », « mange-merde » et « débile » !

Publié le 23 mai 2012 à 19:57 - 0 commentaire

Les journalistes du site Internet « Street-press » ont interrogé Eric Raoult sur la candidature  d’un dissident de l’UMP, Mike Borowski.

Ce candidat se présente en effet sous l’étiquette « Centre pour la France » aux législatives pour la 1ère circonscription de Seine-Saint-Denis.

Le député et patron de l’UMP en Seine-Saint-Denis l’a qualifié de « mange-merde » et de « débile ».

« C’est une plaisanterie ?! Ce n’est pas un candidat, c’est une fiotte, un fouteur de merde » a-t-il déclaré à propos de Mike Borowski.

Avant d’ajouter: « Il n’est plus chef de section dans le 93 depuis le 18 mai parce que vous savez quoi ? Quand vous êtes chez Pernod, vous ne pouvez pas aller vendre des produits Ricard ! ».

Mike Borowski, militant UMP, a choisi de se présenter sous l’étiquette du Modem aux législatives pour contester l’investiture par l’UMP d’un candidat du Nouveau Centre, Salah Bourdi.

«Il n’est plus chef de section (UMP) dans le 93 depuis le 18 mai parce que vous savez quoi ? Quand vous êtes chez Pernaud, vous ne pouvez pas aller vendre des produits Ricard !» ajoute le député de Seine-Saint-Denis.

Mike Borowski, un militant UMP connu pour ses buzz au sein des Jeunes UMP, conteste l’investiture UMP accordée à un candidat du Nouveau Centre, Salah Bourdi.

Mike Borowski se présentera donc sous l’étiquette du MoDem.

Le créateur de «la gauche m’a tuer» ou encore du «mouvement des jeunes sarkozystes» parle de «magouilles» dans l’attribution des investitures UMP.

«Il y a un boulevard pour moi, c’est pour ça que j’y vais !» ajoute-t-il.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

L’intervention de François Hollande de mi-mandat
  François Hollande est intervenu jeudi 6 novembre au soir pendant une heure et demie sur TF1 dans l’émission « En direct avec les Français ». Le chef de l’Etat a tenu à clarifier sa politique, et a fait quelques annonces. « A partir de l’année prochaine, il n’y aura pas d’impôts supplémentaires sur qui que ce soit ». […]
Lire la suite
  • Bayrou : « Je suis en désaccord avec la nouvelle carte des régions »
  • L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne
  • Journée de manifestations avant la Conférence sociale
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins