France, News, UMP

Copé : « l’UMP devra assumer une baisse massive des impôts »

Publié le 23 août 2013 à 14:23 - 1 commentaire

Jean-François CopéJean-François Copé, président de l’UMP, affirme que son camp devra « assumer une baisse massive des impôts » à son retour au pouvoir. Dans une interview au Figaro magazine parue vendredi, le député-maire de Meaux déclare : « Notre système fiscal doit absolument encourager l’investissement et l’emploi. Il faudra assumer une baisse massive des impôts ».

Suggérant de « consacrer les six premiers mois de l’alternance à mener par ordonnances, comme le fit le Général de Gaulle en 1958, les grands chantiers pour libérer le pays de ses chaînes », il précise: « Pour libérer les Français d’une fiscalité oppressante, je propose que l’on réduise de 10% la dépense publique. Soit 130 milliards de dépenses en moins ». « La moitié de ces économies serait consacrée à rembourser la dette, et l’autre moitié à rendre du pouvoir d’achat aux ménages et de l’oxygène aux entreprises », suggère l’ancien ministre du Budget. « Je propose par exemple une baisse immédiate de 10% des charges sociales pour redonner tout de suite 40 milliards d’euros aux entreprises, financés pour moitié par la TVA et l’autre moitié par des économies dans les dépenses », précise Jean-François Copé.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Jean-François Copé fait sa rentrée - News | Actu politique - 26 août 2013

    […] Jean-François Copé a fait sa rentrée hier, devant les militants UMP à Châteaurenard (Bouches-du-Rhône). Invité du 20H de France 2, il est notamment revenu sur sa proposition de baisser de 10% la dépense publique.  Il faut « réexaminer la question du temps de travail des fonctionnaires, de leur nombre, du départ à la retraite ». Il a aussi évoqué la politique de l’immigration et la fusion des régions et des départements. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins