International, News

Liban : raid israélien contre une base palestinienne

Publié le 23 août 2013 à 11:16 - 0 commentaire

aviation israëlQuatre roquettes ont été tirées jeudi soir sur le territoire israélien, en provenance du sud du Liban. Elles n’ont fait aucune victime. «Quiconque nous fait du mal, ou tente de nous faire du mal, devrait savoir que nous le frapperons», a alors répondu le premier ministre israélien Benyamin Nétanyahou à la télévision. Vendredi matin, l’armée de l’air israélienne a annoncé avoir mené un raid aérien en représailles sur «un site terroriste» situé à Naameh, au sud de Beyrouth. Selon Tsahal, l’opération visait une «organisation djihadiste internationale», un terme couramment employé par l’Etat hébreu pour qualifier al-Qaida et ses alliés.

La cible du raid israélien, une base du Front populaire de libération de la Palestine-commandement général (FPLP-CG), a immédiatement réagi et a démenti tout lien avec l’attaque contre Israël. «Le FPLP-CG n’a rien à voir avec l’affaire des roquettes. Au contraire, nous estimons que le timing de ces roquettes est assez suspect», a déclaré Ramez Moustapha, le porte-parole du groupe palestinien d’extrême gauche, connu pour son soutien au régime de Bachar el-Assad. L’attaque avait été revendiquée jeudi sur Twitter par un groupe radical sunnite lié à al-Qaïda, les Brigades Abdallah Azzam. En 2009 et en 2011, il avait affirmé être à l’origine d’attaques similaires contre Israël. Au Liban, la mouvance sunnite, qu’elle soit syrienne, palestinienne ou libanaise, est soupçonnée d’être derrière les attaques contre le fief du mouvement politique chiite Hezbollah, principal soutien du régime syrien.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins