Election municipale 2014, News

Hidalgo prend ses distances vis-à-vis d’Hollande

Publié le 23 septembre 2013 à 12:07 - 1 commentaire

 

1013770

La chute de popularité de François Hollande gêne Anne Hidalgo qui se présente à la Mairie de Paris. Invitée de Jean-Jacques Bourdin, la première adjointe de Bertrand Delanoë s’est dite « préoccupée »

Sur RMC et BFMTV, Anne Hidalgo s’est dite « préoccupée » par la chute de François Hollande dans les sondages: « Les Français ne comprennent pas la politique menée, des messages contradictoires ont été envoyés », explique-t-elle, sans hésiter à se distancer du président, notamment de sa politique fiscale: « en matière de fiscalité, on est allés trop loin, notamment pour les classes moyennes », a-t-elle affirmé.
« La question fiscale doit être prise de façon plus sérieuse », a indiqué Anne Hidalgo.  « Cela ne me handicape pas mais cela me préoccupe », a-t-elle reconnu.

Anne Hidalgo dit « stop sur la fiscalité », estimant que l’exécutif est « allé trop loin » sur la question. Elle a rappelé son engagement de « ne pas augmenter les impôts à Paris sur la prochaine mandature ». 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Municipales: PS et PC en lune de miel à Paris - Election municipale 2014 | Actu politique - 10 octobre 2013

    […] Anne Hidalgo a entendu l’appel du n°1 du PCF, Pierre Laurent, lancé jeudi matin dans Le Parisien pour une « union dès le premier tour » des municipales à Paris. La candidate socialiste à la mairie de Paris a également souhaité des alliances, affirmant qu’à Paris, « PS et PC mènent ensemble une politique de gauche ». « Nous gérons ensemble, nous sommes d’accord sur l’essentiel, je me réjouis du travail que nous avons fait ensemble », a-t-elle expliqué sur France info.` […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins