Election municipale 2014, PS

Le PS et le PC feront campagne ensemble à Paris contre l’avis de Mélenchon

Publié le 23 octobre 2013 à 11:27 - 0 commentaire

La candidate PS à la mairie de Paris Anne Hidalgo et le chef de file des communistes parisiens  et Ian Brossat ont officialisé l’union de leur liste devant la presse mardi. Ian Brossat a été à cette occasion nommé porte-parole d’Anne Hidaldo.

L’accord PS/PCF, était d’ailleurs le premier sujet à évacuer pour parler programme. «En 2001 et en 2008, nous étions ensemble. Nous avons créé une culture commune qui est le respect des différences et ce qui nous unit est l’intérêt des Parisiens», a déclaré la candidate PS face aux médias. S’il y a eu accord, énonce Ian Brossat, c’est qu’il faut «tout faire pour battre la droite qui est opposée à tous les progrès sociaux» et parce qu’à Paris « nous menons une vraie politique de gauche» avec l’objectif de 30% de logement sociaux, la gratuité des premiers m3 d’eau par exemple.

Tançé par Jean Luc Mélenchon, en ésacoord avec ce rapprochement,  le jeune élu communiste a ajouté:  Mélenchon «devrait être heureux qu’un grand nombre de propositions du Front de gauche seront mises en œuvre dans les six ans à venir si on l’emporte»,. Et presque de faire la leçon au leader du Front de gauche: «Quand on fait de la politique, c’est pour être utile.» Mais, jure-t-il, «il ne faut pas dramatiser l’enjeu du vote de samedi. Paris n’est pas la France, le Front de gauche continuera.»

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins