France, News

Les Français ne font pas confiance à Manuel Valls sur le pouvoir d’achat

Publié le 24 avril 2014 à 17:27 - 1 commentaire

manuel valls

Un Français sur 6 estime ne pas avoir confiance en Manuel Valls pour améliorer son pouvoir d’achat, d’après un sondage ViaVoice-BPCE pour les Echos.

Il s’agit du premier sondage qui contraste avec ceux de la popularité du Premier Ministre. 64% des Français pensent que Manuel Valls n’est pas en mesure de résoudre leurs problèmes de pouvoir d’achat. 53% d’entre eux sont convaincus que leur pouvoir d’achat va même diminuer au cours des trois prochains mois.

Salaires gelés, hausse du chômage, fiscalité élevée, autant de facteurs qui témoignent de l’inquiétude des citoyens sur leur mode de consommation. Les impôts (52%) suivis de l’électricité et l’alimentation, respectivement 37% et 35% sont les  trois postes les plus dépensiers d’un foyer et jugés « préoccupants » par les ménages.

Une crainte qui se confirme avec le récent plan d’économies de 50 milliards d’euros. Et l’enveloppe de 6 à 8 millions d’euros, prévue dans ce cadre pour les plus modestes, ne vient pas faire pencher la balance dans l’autre sens. Celle-ci paraît trop limitée aux Français. Ils sont 72% à caractériser de « symbolique », la mesure de baisse des cotisations sur les salaires atteignant jusqu’à 1,3 fois le SMIC.

Un sondage certainement entendu par le Premier Ministre. Ce dernier vient d’annoncer en début d’après-midi, qu’il prendrait « une mesure forte » à destination des retraités les plus modestes.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Journée de mobilisation pour les fonctionnaires - France | Actu politique - 15 mai 2014

    […] un courrier étant adressé aux représentants syndicales le 13 mai, le Premier Ministre Manuel Valls ne semble pas donner vouloir satisfaction aux partenaires sociaux.« Les mesures fortes […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins