France, Gouvernement, News

Ministère de l’Ecologie: tout le monde se lève pour Ségolène Royal (Le Point)

Publié le 24 avril 2014 à 09:33 - 2 Commentaires

ségolène

 

Selon Le Point,  Ségolène Royal interdit les décolletés au ministère de l’Ecologie mais pas seulement. Parmi les règles strictes ainsi instaurées au ministère, figure l’interdiction des décolletés pour le personnel féminin, l’interdiction de fumer dans la cour et le jardin de l’hôtel Roquelaure en présence de la ministre. Et enfin, lorsqu’elle déjeune dans son salon, la ministre interdit aux membres du cabinet d’emprunter le couloir pour cause de nuisances sonores.

Toujours selon le personnel, la « dame de fer » se déplacerait dans les couloirs du ministère précédée d’un huissier qui l’annonce, de sorte que le personnel doit se lever sur son passage.

Par ailleurs, Ségolène Royal a mis en place le co-working. Traduction concrète : aucun bureau ne doit être occupé par une seule personne, en dehors du sien. Il faut être au moins deux afin de co-worker.

Contactée par Le Point.fr, Ségolène Royal indique qu’il s’agit d’un « règlement intérieur sur proposition des services qui est destiné à l’interne et ne donne pas lieu à commentaires externes ». Les cancans vont pourtant bon train dans les couloirs de cet hôtel particulier du 7e arrondissement de Paris, édifié en 1722 par le maréchal de Roquelaure…

Trackbacks/Pingbacks

  1. « L’opération charme » de Manuel Valls envers les députés - France | Actu politique - 7 mai 2014

    […] Ségolène Royal, c’est au tour de Manuel Valls de donner ses règles. Mais cette fois, le Premier Ministre […]

  2. Royal sur la loi Macron: « le travail du dimanche crée des emplois » - Economie | Actu politique - 23 février 2015

    […] ministre de l’Ecologie et de l’énergie était l’invitée de BFMTV et RMC lundi matin. Elle a défendu la loi […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins