France, News

Les dépenses épluchées de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy

Publié le 24 juin 2014 à 11:09 - 2 Commentaires

Nicolas Sarkozy

Le quotidien Libération a scrupuleusement détaillé  les factures édités par Bygmalion lors de la dernière campagne présidentielle  de Nicolas Sarkozy.

On connaissait déjà le prix astronomique de certains meetings, mais ici certaines prestations ont de quoi tourner le tournis. Selon Libération, les montants des frais réels est jusqu’à dix fois supérieurs aux aux frais déclarés.

Premier exemple de dépenses exagérées, les drapeaux. Ainsi, au mois d’avril 2012, 65 000 drapeaux sont commandés en moins d’une semaine, soit une dépense de 42 964 euros. Pour le seul meeting de Villepinte (Seine-Saint-Denis), qui a coûté 1,8 million d’euros, 44 000 euros de drapeaux sont achetés. « Alors que dans le camp Hollande on prenait soin de récupérer les fanions après chaque meeting pour (…) rester financièrement dans les clous, les dirigeants de l’UMP ont préféré renouveler les commandes, encore et encore », analyse Libération.

Des toilettes à 1250 euros

A l’UMP, l’heure n’était pas à l’économie. Dans son enquête, le journal cite des dépenses les plus « délirantes « , les unes que les autres. Libération indique que l’équipe de campagne a même fait installer des sanitaires pour Nicolas Sarkozy facturés à 1250 euros, lors du meeting de Bordeaux.

Mais quels sont les explications d’un tel écart entre les comptes réels et ceux déclarés ? Tout d’abord, il y a la marge de la société  événementielle, fixée entre 25 et 27%  sur les prestations. Puis l’autre élément explicatif serait l’organisation tardive de la campagne du candidat-président. « Tout aurait été différent si on avait su en gros ce que l’on avait à faire pendant les trois mois de campagne », explique un professionnel. Par exemple, l’UMP a préféré louer le matériel de façon répétée plutôt que de l’acheter, entraînant des coûts très élevés. « Des cadres de Bygmalion ont bien alerté l’UMP que les prix dérapaient », affirme même Libération, sans que le parti ne réagisse.

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le gouvernement se penche sur l’emploi des seniors - France | Actu politique - 24 juin 2014

    […] stabiliser le chômage des seniors, le ministre du Travail, François Rebsamen, a décidé de se pencher sur des solutions qu’il a présentées […]

  2. Sarkozy a refusé de commenter le foot à la télé - France | Actu politique - 26 juin 2014

    […] Nicolas Sarkozy aurait pu commenté la coupe du monde 2014 à la télévision à en croire ses déclarations face à quelques journalistes, ce mercredi, à l’Assemblée nationale, rapporte Le Lab. L’ancien chef de l’Etat aurait ainsi confié avoir été « invité par le Grand Journal pour commenter le foot », en cette période de Coupe du monde. Une proposition à laquelle l’intéressé n’aurait pas souhaité donner suite, selon l’entourage de Nicolas Sarkozy, interrogé par Le Lab. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins