L'édito

Décolletés interdits: une vidéo infirme le démenti de Ségolène Royal

Publié le 25 avril 2014 à 18:07 - 1 commentaire

segolene-royal_236

Une équipe du Grand Journal de Canal+ a interrogé les employés  à la sortie du Ministère de l’Ecologie, sur l’interdiction des décolletés. Hors caméra, une femme confirme cette interdiction.

On ne sait plus qui dit vrai, qui dit faux dans l’affaire des décolletés interdits? Mais une vidéo de Canal+  enfonce le clou. D’abord, face caméra, on insiste  sur le fait « d’une rumeur ». Mais une fois la caméra cachée, les langues semblent se délier. Une femme confirme l’existence d’une interdiction de décolletés, sans l’ombre d’une hésitation. « Pas de décolleté aujourd’hui ? – Non. – Alors, est-ce que c’est interdit ou pas ? – Oui. – C’est interdit ? – Oui. – Et pour toutes les filles qui travaillent au ministère ? – Oui ».

Hier matin, le Point avait révélé les nouvelles consignes émises par Ségolène Royal au sein du Ministère de l’Ecologie. Parmi ces règles, l’interdiction de porter des décolletés. La Ministre a fait valoir son droit de réponse sur Twitter en affirmant qu’il s’agissait « d’une rumeur ridicule ». Le journaliste de l’hebdomadaire, auteur de l’article, a persisté et maintenu ses propos.

Nous avons tenté d’obtenir des réactions de la part du Ministère de l’Environnement mais nos demandes d’interviews sont restés sans réponse lors de la publication de cet article.

 

 

 

Trackbacks/Pingbacks

  1. Royal sur les décolletés: « Franchement j’ai d’autres préoccupations » - France | Actu politique - 26 avril 2014

    […] a démenti vendredi avoir régi l’usage des décolletés dans son ministère. Ségolène Royal dit avoir pris ça « sur le ton de la plaisanterie » et explique être […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins