France, News, UMP

Jérôme Lavrilleux visé par une procédure d’exclusion de l’UMP

Publié le 25 juin 2014 à 14:54 - 2 Commentaires

logo_ump2010

Le bureau politique de l’UMP mardi soir, a décidé de lancer une procédure d’exclusion contre l’ancien bras-droit de Jean-François Copé.

Voté à la quasi-unanimité,  la présidence par intérim assurée par les trois anciens premiers ministres Raffarin , Juppé et Fillon, a engagé une  procédure d’exclusion du parti à l’encontre de Jérôme Lavrilleux. Le 26 mai dernier, il avait avoué des « dérapages » dans le mode de financement de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012.

L’intéressé dénonce un « procès politique » dirigé vers sa personne. »Pourquoi moi, demande-t-il, alors que pour l’instant, il n’y a pas d’information judiciaire à mon encontre et que je ne suis pas mis en examen ? ». Dans cette affaire, Jérôme Lavrilleux refuse d’être reconnu comme le seul responsable. »Je ne serai pas le type qui paiera pour tous. Je suis un des rares à avoir eu le courage d’assumer certaines choses mais je ne serai pas le gentil mouton que l’on peut amener à l’abattoir sans rien dire », a-t-il dit au Monde. Et l’ancien directeur-adjoint de campagne de Nicolas n’entend pas rester les bras croisés. »Je me battrai jusqu’au bout contre cette décision, en allant au bout de la procédure contradictoire. Je porterai plainte contre mon exclusion, qui ne repose sur rien car les statuts de l’UMP ne prévoient pas d’exclure une personne citée dans une affaire ».

Fraîchement élu député européen le 25 mai dernier, Jérôme Lavrilleux a choisi de conserver son mandat européen, malgré la pression de certains élus qui désirent sa démission. C’est la commission des conflits qui sera chargé de statuer sur le sort de Jérôme Lavrilleux.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Raffarin : « Il y a un antisarkozysme nouveau » à l’UMP - France | Actu politique - 25 juin 2014

    […] sur Europe 1, l’un des 3 membres du triumvirat à la tête de l’UMP a estimé que de plus en plus de personnes ne sont pas favorables au retour […]

  2. Jérôme Lavrilleux menace : « s’il est exclu, il parlera » - France | Actu politique - 29 août 2014

    […] Jérôme Lavrilleux, menacé d’être exclu de l’UMP en raison de son implication dans l’affaire Bygmalion, a averti que s’il était exclu il « parlerait », dans un entretien avec Le Parisien vendredi. « Je me reconstruis », confie-t-il au journal. Depuis le scandale, il s’est reposé chez lui, dans l’Aisne, où il a notamment « donné un coup de main à des amis agriculteurs pour la moisson .» […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins