France, News

La Cour européenne des droits de l’homme veut que les médecins gardent Vincent Lambert en vie

Publié le 25 juin 2014 à 15:02 - 0 commentaire

images

Alors que la justice française a, hier soir, autorisé les médecins à interrompre les soins de Vincent Lambert, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) le leur a interdit quelques heures plus tard. 

Cela fait maintenant six ans que Vincent Lambert est considéré comme en mort cérébrale par ses médecins. Cela fait aussi six ans que sa famille se déchire pour savoir s’il faut, ou non, arrêter de lui prodiguer les soins qui le maintiennent en vie. Six ans de combat avec, d’un côté, les parents de Vincent Lambert qui s’accroche à ce qui reste de vie de leur fils et, de l’autre, la femme et le frère de Vincent Lambert qui sont persuadés que le garder en vie n’est pas la chose à faire. En effet, la femme de Vincent Lambert a souvent clamé qu’il ne supporterait pas de vivre ainsi. Ainsi, hier, au terme d’un long combat juridique, elle a obtenu gain de cause puisque le Conseil d’Etat a autorisé l’arrêt des soins sur la patient du CHU de Reims. Malheureusement pour elle, les parents de Vincent Lambert avaient, dès lundi soir, posé un recours à la CEDH pour contrer une éventuelle décision qui leur serait défavorable. La mère de Vincent Lambert, surtout, se félicite de cette décision. Elle pense en effet que c’est « dernière preuve d’amour » que de ne pas « assassiner » son fils. Pour le moment en tout cas. En effet, il s’agit là d’une décision sur la forme de la part de la CEDH. Pour ce qui est du fond, la CEDH devra encore examiner le dossier avant de se prononcer définitivement.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins