France, News

Quand Bygmalion facturait 639 000 euros au groupe UMP pour son site internet

Publié le 25 juin 2014 à 11:02 - 2 Commentaires

article_ump-illustration_0

Déjà fragilisé par l’affaire du prêt du 3 millions d’euros, le Canard Enchaîné révèle que le groupe UMP à l’Assemblée Nationale a également fait l’objet de factures surpayés.

Un hébergement de site internet facturé près de 23 000 euros, des lettres d’informations facturés 172 415,36 euros. Voici quelques exemples de factures mirobolantes que Bygmalion a adressé au groupe UMP à l’Assemblée, et dont le Canard Enchaîné a eu connaissance. Selon l’hebdomadaire, le montant de certaines prestations ont un coût 700 fois plus élevés que les prix pratiqués sur le marché.

De plus, le Canard Enchaîné note que la comptabilité du groupe sous la mandature de Jean-François Copé, entre 2007 et 2010, a été détruite. De nouvelles informations qui surviennent  au lendemain du vote de confiance des parlementaires vers Christian Jacob et de son annonce de la mise en place d’un audit.

Un système bien huilé

Le journal explique que la gestion de sites internet reste la pratique privilégiée de la société  de Bastien Millot et de Guy Alvès. Le groupe UMP aurait également réglé les frais de mise à jour du site personnel de Jean-François Copé pour la modique somme de 48.222 euros. Des sommes énormes au regard de la modestie des sites proposés.Pour preuve, le parti a déboursé 232 598,08 euros en 2010 pour un site qui ressemble à un simple page web. Pour le prix, un autre site « squelettique » est compris, celui-ci portant sur « les retraites ».

A en croire le Canard, le groupe UMP se serait notamment acquitté de la somme de 638.000 euros au titre de prestations de « développement » du site deputes-ump-fr et ce rien que pour l’année 2010.  Cher payé pour un site qui ne comprend que les profils des députés sur une carte interactive, les vidéos du groupe ainsi que ses communiqués de presse.

Cette nouvelle révélation montre que ce système de surfacturation par Bygmalion n’était pas  uniquement propre à la gestion  de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Affaire Bygmalion : le PDG de France Télévisions entendu comme témoin assisté - France | Actu politique - 27 juin 2014

    […] en tant que témoin assisté dans le cadre des contrats conclus entre la société créée par Bastien Millot et le groupe […]

  2. L’UMP assume les dépenses de « réprésentation » de l’épouse de Copé - France | Actu politique - 6 juillet 2014

    […] Le Journal du dimanche, la dette du parti dirigé jusqu’au 15 juin par Jean-François Copé se chiffre à 80 millions […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins