International

Obama réclame la fin de l’état d’urgence en Egypte

Publié le 25 octobre 2011 à 06:36 - 0 commentaire

Le président des Etats-Unis Barack Obama a réclamé lundi au chef de l’armée égyptienne la levée de l’état d’urgence et la fin des procès militaires pour les civils, lors d’une conversation téléphonique, a annoncé la Maison Blanche.
M. Obama a appelé le maréchal Hussein Tantaoui pour « souligner que les Etats-Unis soutiennent une Egypte forte, pacifique, prospère et démocratique qui répond aux aspirations de son peuple, et que ce sera aux Egyptiens de décider du résultat des élections » parlementaires prévues à partir du 28 novembre.

Le président américain a toutefois « salué l’accord de l’Egypte à la présence d’observateurs internationaux lors de l’élection, et exhorté (son interlocuteur) à ce que l’Egypte lève l’état d’urgence et mette fin aux procès militaires pour les civils ».

Selon la Maison Blanche, M. Obama a appelé le maréchal Tantaoui « pour réaffirmer le partenariat proche entre les Etats-Unis et l’Egypte et pour soutenir pleinement la transition démocratique de l’Egypte ».

Les deux dirigeants sont d’accord sur le fait que « les élections à venir doivent être libres et justes, et organisées selon les critères démocratiques », selon la même source.

Sur le volet économique, M. Obama a dit soutenir le vote par le Congrès de l’ensemble des aides à l’Egypte prévues par le budget présenté par son administration, « sans conditions ». Les deux responsables ont aussi dit vouloir continuer à coopérer « en matière d’antiterrorisme et de sécurité régionale ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins