Les affaires, News

Libération affirme qu’Éric Woerth a offert à Bernard Tapie des millions d’euros d’abattement fiscal

Publié le 25 octobre 2013 à 12:12 - 2 Commentaires

sans_titre_548

 

« Libération » se dit en mesure de démontrer que l’ex-ministre du Budget a offert entre 54 et 83 millions d’euros d’abattement fiscal à l’homme d’affaires dans l’arbitrage Adidas.

« On connaissait l’enquête sur l’arbitrage en ­faveur de l’homme d’affaires dans le litige Adidas, qui a coûté 405 millions d’euros à l’État », commence le quotidien.

« Selon nos informations, le dossier judiciaire montre que Bernard Tapie a, ensuite, bénéficié d’une ristourne de 54 à 83 millions d’euros sur les impôts à payer sur l’argent de l’arbitrage », poursuit Libération, qui précise que cette ristourne aurait été accordée à l’homme d’affaires en avril 2009, et ce contre l’avis de l’administration fiscale.

Libération explique avoir eu accès au dossier fiscal de Bernard Tapie, lequel comporte des éléments prouvant ce cadeau « évoqué en juin par Mediapart ».

D’après le quotidien, « le fisc avait élaboré deux scénarios pour Tapie: l’un à 94 millions d’euros, l’autre à 65 millions. Après intervention d’Eric Woerth, Tapie n’a réglé que 11,2 millions.

Soit une économie de 54 à 83 millions d’euros, financée par l’État. »

« Tout est absolument faux », a démenti Bernard Tapie.

L’homme d’affaires assure au contraire que le fisc lui a fait payer « 7 millions de trop » et qu' »un arrêt récent du Conseil d’Etat reprend mot pour mot l’analyse du cabinet fiscaliste » intervenu pour le compte du liquidateur de sa société GBT (Groupe Bernard Tapie).

« Les discussions n’ont pas eu lieu avec Eric Woerth mais avec l’administration fiscale. Et je n’avais de toute façon pas la parole, puisque j’étais en liquidation », a-t-il ajouté.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Hippodrome de Compiègne : Eric Woerth n’est pas mis en examen - Les affaires | Actu politique - 28 octobre 2013

    […] Eric Woerth n’a pas été mis en examen, vendredi 25 octobre, pour « prise illégale d’intérêts » par la Cour de justice de la République (CJR). Eric Woerth a été maintenu « sous le statut qui est le sien depuis le début de cette procédure, qui est celui de témoin assisté », a déclaré Maître Jean-Yves Le Borgne. […]

  2. L’UMP est à la recherche d’un accord sur la baisse de la fiscalité - France | Actu politique - 18 décembre 2013

    […] qu’une quinzaine d’anciens ministres, sera présidé par l’ancien ministre du budget, Eric Woerth. Ce dernier a déclaré ce matin sur Europe 1 : « Il faut baisser les dépenses puis réduire […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins