France, News

Valérie Trierweiler : « Je ne me tairai plus »

Publié le 25 novembre 2013 à 16:19 - 1 commentaire

3044333_trierweiler-valerie3_640x280

 

La compagne de François Hollande a déclaré vendredi dans un discours à l’occasion de la remise du prix Danielle Mitterand qu’elle « ne se tairait plus ».

C’est sur cette phrase que Valérie Trierweiler a terminé son discours vendredi : « Danielle Mitterrand était une première dame qui refusait la soumission, elle n’était  guidée que par le désir de justice et de liberté. Y compris quand elle devait afficher un désaccord avec le président Mitterrand. Elle n’avait pas peur de porter haut les valeurs de gauche. Elle ne se laissait pas bâillonner. Elle n’avait pas peur du mot « politique « . Voilà ce que j’ai appris de cette grande dame. Voilà pourquoi elle est aujourd’hui mon modèle. Je ne me tairai plus ».

 

Valérie Trierweiler s’est, le lendemain, expliquée sur Twitter à propos de cette phrase afin de lever toute ambigüité: « Je ne veux plus me taire sur les scandales humanitaires » et à l’AFP : « Mon discours n’avait trait qu’à l’humanitaire. C’est mon combat, le seul ».

 

Elle a également annoncé qu’elle réunira, en marge du sommet franco-africain du 6 décembre prochain, les premières dames des chefs d’Etat présents avec des représentants des Nations unies pour évoquer avec elles les violences sexuelles pendant les conflits.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Vincent Peillon et Valérie Trierweiler visitent une expérimentation pour les élèves en situation de handicap - France | Actu politique - 2 décembre 2013

    […] tablettes numériques tactiles au bénéfice d’élèves présentant des troubles cognitifs. Valérie Trierweiler, qui a rappelé son engagement associatif en faveur des enfants en situation de vulnérabilité, a […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins