Election municipale 2014, News

La mairie de Paris fait retirer des affiches hostiles à Anne Hidalgo par ses services municipaux (Le Lab)

Publié le 26 février 2014 à 10:21 - 1 commentaire

DOCUMENT LAB – La mairie de Paris fait retirer des affiches hostiles à Anne Hidalgo par ses services municipaux. En pleine campagne municipale, les services municipaux ont eu pour ordre d’ôter des affiches hostiles à Anne Hidalgo affichées un peu partout dans la ville.

Dans un document que s’est procuré le Lab, on apprend que le service de propreté de l’hôtel de ville a demandé le 18 février dernier aux agents de nettoyage de repérer et de rapporter à leurs supérieurs la localisation d’affiches critiquant la candidate socialiste à la mairie de Paris, par ailleurs Première adjointe de Bertrand Delanoë.

Dans un premier mail d’une importance « haute » qui a pour objet « URGENT affichage sauvage », c’est un simple responsable du service propreté du 11e arrondissement qui informe ses équipes de la présence de ces affiches « mettant en cause Anne Hidalgo », souvent accrochées à « des plots de béton ».

 

 

Voir les mails :

XAEQCH6

 

« Merci aux divisions d’engager des tournées de surveillance et de procéder dans les meilleurs délais aux signalements des sites concernés à la circonscription fonctionnelle afin que les équipes de désaffichage puissent intervenir »

 

Yzhq99W

Trackbacks/Pingbacks

  1. Yamina Benguigui contrainte de démissionner du Conseil de Paris ? - France | Actu politique - 1 avril 2014

    […] Anne Hidalgo aurait demandé à Yamina Benguigui, de démissionner de son poste de conseillère de Paris. La Haute autorité pour la transparence avait émis des « doutes sérieux » quant à la déclaration de patrimoine de cette dernière. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins