Europe, FN, France

Européennes – résultats officiels: FN 26%, 20,66%, PS 13,88 % – Manuel Valls: « Pas de dissolution »

Publié le 26 mai 2014 à 09:25 - 4 Commentaires

das-lachen-der-siegerin-front-national-parteichefin-marine-le-pen

 

 

07h39: Manuel Valls invité ce matin sur RTL affirme:

‘Je ne suis pas surpris par ce résultat, mais cela n’est pas une fatalité.

C’est une colère contre les institutions européennes. 

Les sondage disaient cela depuis des semaines, et il était impossible de redresser la barre en quelques semaines.

Mais je ne vais pas laisser la place à l’extrême droite ! 

Un mandat a été donné au Président de la République pour 5 ans, je ne veux pas changer cette feuille de route.

Il faut continuer et expliquer avec des résultats concrets.

Il faut de nouvelles baisses d’impôts ! » 
Nous n’allons pas rajouter à la crise morale une crise politique avec des élections qui rendraient la France ingouvernable »

07h35: Le ministère de l’Intérieur a publié les résultats officiels des élections européennes.

Le Front national finit donc en tête avec 26% des voix, devant l’UMP à 20,66% et le PS à 13,88%. 
UDI et MoDem (9,70%), EELV (8,75%), le Front de gauche (6,23%) et les listes divers droite (5,86%).

Les autres listes ont obtenu moins de 5% des suffrages.
Ce résultat constitue un record historique pour le Front national, qui n’avait jamais fini en tête d’aucun scrutin.

Record également – plancher, cette fois – pour le Parti socialiste, qui n’avait jamais fait moins que les 14,49% obtenus en 1994

07h21: Le ministre britannique des Affaires étrangères William Hague s’est déclaré « inquiet » de la victoire du Front national aux élections européennes en France, qu’il a taxé de racisme. 

Au journaliste de la BBC qui lui demandait s’il s’agissait de la montée d’un « parti raciste », le chef de la diplomatie britannique a répondu:

« Dans ce cas particulier, oui, et je pense que nous devrions être inquiets face à de tels développements dans le reste de l’Europe ».

07h03: Julien Dray, vice-président (PS) de la région Ile-de-France, estime dans Le Parisien/Aujourd’hui que « la gauche est au bord d’un KO historique » au lendemain des  élections européennes qui ont placé le Front national en tête  de tous les partis.

 

Dimanche 25 mai

 

22h08: Selon les estimations, le Parti du peuple, extrême droite, serait en tête au Danemark avec 23,1% des suffrage

21h54: François Hollande annonce une réunion d’urgence demain matin à 8h30 avec Manuel Valls et plusieurs ministres

21h47: La Une de Libération qui titre sur « La France FN »

sans_titrezzz_0

 

21h44: Découvrez la Une du Figaro de demain avec Marine le Pen en Une et le mot « Séisme » 

 

sans_titress_0

Trackbacks/Pingbacks

  1. Européennes: percée des populistes,la droite européenne reste majoritaire - L'édito | Actu politique - 26 mai 2014

    […] première analyse qui émerge, au lendemain des résultats des élections européennes, est la poussée des partis eurosceptiques qui siégeront durant 6 […]

  2. Européennes: la victoire du FN vue par la presse européenne - Europe | Actu politique - 26 mai 2014

    […] la presse européenne, l’actualité du jour est le triomphe du Front National en France.  » Séisme, big-bang, tremblement de terre« , autant […]

  3. Européennes : le parti Eurosceptique Ukip est en tête au Royaume-Uni en obtenant 27.5% des voix - FN | Actu politique - 26 mai 2014

    […] Le parti emmené par Nigel Farage a obtenu hier soir un score historique, en obtenant 23 sièges au Parlement, soit 14 de plus que dans le Parlement européen sortant. […]

  4. Jean-Claude Juncker : « L’extrême droit n’a pas gagné » - France | Actu politique - 26 mai 2014

    […] Le leader du Parti Populaire Européen et également candidat conservateur à la présidence de la Commission a assuré que « l’extrême droite n’avait pas gagné et que forces pro-européennes ont largement remporté les élections ». […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins