France, News

Nicolas Sarkozy fait une leçon sur le gaullisme à l’Assemblée Nationale

Publié le 26 juin 2014 à 11:40 - 1 commentaire

-

Hier, Nicolas Sarkozy était à l’Assemblée Nationale pour recevoir le prix de l’Appel du 18 juin qui récompense les meilleurs héritiers du gaullisme chaque année. L’occasion pour l’ancien chef de l’Etat de faire une petite leçon de gaullisme à son auditoire. 

Il est habitué à donner des leçons, l’ancien président a donc renouveler l’expérience dans son discours de remerciement, hier soir. En effet, dès l’annonce de sa nomination une polémique a été crée sur la sincérité des sentiments gaullistes de Nicolas Sarkozy. C’est Nicolas Dupont-Aignan qui dénonçait, hier, une infamie et la trahison du général lui-même. Cependant, Jacques Chirac disait, en 1983, « le gaullisme est une pensée pragmatique » . Il évoquait alors un gaullisme adaptable aux situations. Pour l’ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, Maxime Tandonnet, c’est avant tout parce que, pour une large partie des Français, « le gaullisme est dépassé« . Et pourtant, le général de Gaulle s’était démarqué, après la guerre, par son fameux « système de pensée« . Il défendait certaines valeurs et une certaine politique aussi. Il était pour la modernisation, la décolonisation, la démocratie par référendum … Mais aujourd’hui, les valeurs de la V° République qu’il défendait sont bien loin de lui avoir survécues. Et c’est d’ailleurs cette confusion qui est à l’origine du différend entre Nicolas Sarkozy et Nicolas Dupont-Aignan. Mais l’ancien président ne se décourage pas. Il profite même de son discours pour lancer de nombreuses piques à ses collègues, adversaires, nemesis et même aux journalistes. François Hollande ne comprend pas l’Histoire. L‘UMP devrait « changer sa façon d’agir et de réfléchir ». Quant aux journalistes … « Vous pouvez partir en vacances tranquilles« . Eh oui, il n’annoncera pas avant la fin de l’été sa candidature à la présidence de l’UMP.

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’heure de vérité pour Sarkozy à l’automne - France | Actu politique - 27 juin 2014

    […] Mercredi dernier, Sarkozy a précisé que « sa décision n’était pas encore prise » et que « la première qualité pour s’engager en politique, c’est d’être passionné » : «  On s’engage passionnément ou pas du tout, à mille pour cent ou pas du tout, avec le cœur et les tripes. Ce n’est pas une question de calcul, la politique, mais de passion. » […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins