FN, France, News

Pour le vice-président du FN, changer les règles du temps de parole serait « une grave menace » pour la démocratie

Publié le 26 juillet 2013 à 13:17 - 0 commentaire

 

Florian Philippot, vice-président du Front National, a estimé dans un communiqué que changer les règles du temps de parole durant la campagne présidentielle serait « une grave menace » pour la démocratie.

Ce changement constituerait « une menace grave pour la pluralité des opinions et le bon fonctionnement de notre démocratie »,

M. Philippot a réagi aux propos tenus mercredi sur France Inter par le président du CSA, Olivier Schrameck, qui s’était déclaré prêt à « s’engager le plus fortement possible pour que partout l’équité se substitue à une stricte égalité » et ne plus « trancher le temps en parts égales mais apprécier la pesanteur et la portée de la vie politique ».

« M. Schrameck tend (…) à encourager les médias à verrouiller le temps de parole aux deux grands partis du système et leurs satellites. L’overdose UMPS quotidienne le reste de l’année serait ainsi maintenue voire renforcée lors de la campagne présidentielle. Cette perspective est tout à la fois intolérable et insupportable. Seule l’égalité offre aux candidats l’assurance d’une compétition loyale », ajoutant que son parti était « favorable à l’extension de l’égalité stricte à une plus longue période (deux mois minimum), ainsi qu’à tous les scrutins référendaires entre les partisans du +oui+ et du +non+. » M. Philippot a indiqué que le FN lancerait dès vendredi une pétition pour « interpeller nos compatriotes sur ce sujet grave ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins