France, News

Fabrice Lucchini : « Être pote avec Sarkozy, c’était comme être pote avec Goering ! »

Publié le 26 novembre 2013 à 16:33 - 0 commentaire

Le comédien était invité de l’émission « C à Vous » hier soir sur France 5, et a dit ce qu’il pensait de Nicolas Sarkozy, de François Hollande et du Premier Ministre.

Au sujet de Nicolas Sarkozy, à qui il avait apporté son soutien en 2007, il a déclaré : « Vous savez, moi je ne déteste pas du tout Nicolas Sarkozy. Je le connais pas mal. Non mais pour les acteurs, quand tu disais ça il y a quelques années, t’étais comme un pote à Goering. Donc là je le dis maintenant il n’est plus aux affaires».

 

Il a donné son opinion sur François Hollande : « Hollande, je l’aime beaucoup aussi. Il ne tient plus la baraque, j’ai l’impression que la baraque n’est plus tenue du tout.

 

Il a également défendu le Premier Ministre Jean-Marc Ayrault : «Jean-Marc Ayrault, on sent bien que c’est un brave homme. On ne sent pas le pervers. On ne sent pas le touzard. On voit bien que Jean-Marc Ayrault, il ne se fait pas des turlutes avec DSK, avec des cochonnes… Tu vois ce que je veux dire, il n’a pas le caméscope pendant qu’il y a une femme qui lui… (Fabrice Lucchini ne termine pas sa phrase). Il n’est pas comme ça Ayrault. On sent qu’il n’a pas niqué le fisc, il ne doit pas gagner beaucoup d’argent donc il ne doit pas tellement le niquer. On sent que ce n’est pas quelqu’un de pervers. On sent que c’est un brave homme, on sent que c’est un honnête homme ». Cependant, il lui trouve un point faible : « Il n’a pas écrit ‘le voyage au bout de la nuit’, c’est ça le problème. »

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins