France

Guéant qualifie le FN de « nationaliste » et « socialiste »

Publié le 27 février 2012 à 07:57 - 0 commentaire

Claude Guéant a jugé dimanche 26 février que le Front national (FN) était un parti à la fois « nationaliste » et « socialiste », ce à quoi le numéro deux du parti, Louis Aliot, a répondu en exigeant la démission du ministre.

Interrogé par Radio J sur l’écrivain collaborationniste Robert Brasillach, cité il y a huit jours par Jean-Marie Le Pen dans une convention FN, le ministre de l’Intérieur y a vu une preuve « que le naturel revient » dans ce parti, malgré la dédiabolisation menée depuis un an par sa présidente et candidate à l’Elysée Marine Le Pen. « Le masque tombe », selon M. Guéant, qui a fait valoir que Mme Le Pen ne « dément jamais » les dérapages de son père. Comment qualifier le Front national ? « Je dirais que ce n’est pas un parti républicain, c’est un parti qui est nationaliste et socialiste », a rétorqué le ministre. National-socialiste ? « Non, nationaliste et socialiste », a-t-il insisté.

FTVi

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

La mode, une arme politique !
Le XXI ème siècle, symbole de l’image et de l’instantanéité, a définitivement obligé le politique à prendre soin de son apparence et de son style. Déterminant incontestable pour gagner une élection, aurait-on pu penser qu’un jour, la mode réservée aux initiés, serait une arme fatale, parfois destructrice, agissant comme un critère déterminant dans une élection. […]
Lire la suite
  • Les prénoms de la discorde !
  • Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
  • Détonations et coups de feu à Dammartin et à Vincennes – Les frères Kouachi abattus
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins