France

Guéant qualifie le FN de « nationaliste » et « socialiste »

Publié le 27 février 2012 à 07:57 - 0 commentaire

Claude Guéant a jugé dimanche 26 février que le Front national (FN) était un parti à la fois « nationaliste » et « socialiste », ce à quoi le numéro deux du parti, Louis Aliot, a répondu en exigeant la démission du ministre.

Interrogé par Radio J sur l’écrivain collaborationniste Robert Brasillach, cité il y a huit jours par Jean-Marie Le Pen dans une convention FN, le ministre de l’Intérieur y a vu une preuve « que le naturel revient » dans ce parti, malgré la dédiabolisation menée depuis un an par sa présidente et candidate à l’Elysée Marine Le Pen. « Le masque tombe », selon M. Guéant, qui a fait valoir que Mme Le Pen ne « dément jamais » les dérapages de son père. Comment qualifier le Front national ? « Je dirais que ce n’est pas un parti républicain, c’est un parti qui est nationaliste et socialiste », a rétorqué le ministre. National-socialiste ? « Non, nationaliste et socialiste », a-t-il insisté.

FTVi

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Stupeur et tremblements à l’annonce du nouveau gouvernement – L’édito de Christophe Barbier
    Le vent frais espéré ne soufflera pas sur le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Deux nouveaux entrants ,François Rebsamen (Travail, Emploi et Diaologue social) et Ségolène Royal (Écologie et Transports), ce n’est pas suffisant. L’édito de Christophe Barbier.
Lire la suite
  • Explosion démographique : nous serons 11 milliards en 2100 ! (1)
  • Enregistrements de Sarkozy: l’avocat de Buisson prétend que ce sont des enregistrements de travail
  • Affaire Hollande-Gayet : L’édito de Christophe Barbier
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins