Election municipale 2014, France, News

« Les Municipales sont un avertissement très clair » assure Laurent Fabius

Publié le 27 mars 2014 à 15:53 - 1 commentaire

Au sujet des résultats du premier tour des Municipales, Le Ministre des Affaires Etrangères a déclaré ce jeudi sur I>TELE que  « l’avertissement avait été clair et François Hollande en tirera les conséquences ».

« C’est un avertissement très clair qui a été donné. Ce que je peux dire, pour en avoir parlé avec le président de la République dès lundi, c’est que l’avertissement a été entendu. Donc il y aura des conséquences qui seront tirées dès après le deuxième tour. Maintenant il faut revenir au sens du deuxième tour. La question qui est posée aux électeurs dimanche est quel est le meilleur maire. » a déclaré Laurent Fabius.

A la question de savoir si un poste à Matignon l’intéresserait, le ministre a de nouveau répondu : « Je suis très bien où je suis ».

Rappelons que Laurent Fabius a été le Premier Ministre de François Mitterrand entre 1984 et 1986.

 

Par ailleurs, il est favorable à un gouvernement resserré qui comporterait entre 15 et 20 ministres contre 38 actuellement : « Je suis plutôt partisan d’un allègement. Il n’y a pas de nombre d’or mais je pense que, entre 15 et 20, ça peut fonctionner ».

Selon Laurent Fabius, la priorité est le redressement économique : « Je pense qu’on n’a pas d’autre solution que d’amplifier la compétitivité économique de nos entreprises ».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Centenaire de Jean Jaurès:François Holllande hué à Carmaux - France | Actu politique - 23 avril 2014

    […] plan de 50 milliards d’euros d’économies et l’échec cuisant des socialistes aux élections municipales. A cela s’ajoute  l’exaspération des habitants de Carmaux, maintenus à l’écart, […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins