France, News, UMP

Copé démissionne de la présidence de l’UMP

Publié le 27 mai 2014 à 12:03 - 7 Commentaires

jean-francois-cope-930x620_scalewidth_630_1_0

 L’affaire Bygmalion a eu raison de Jean-François Copé. L’actuel président de l’UMP  vient d’annoncer sa démission. Elle sera effective dès le 15 juin.

Les choses se sont accélérés en l’espace de 24 heures. Après les révélations de Jérôme Lavrilleux, tous les cadres du parti de droite se sont réunis lors d’un bureau politique ce mardi matin. Empêtré depuis le début de cette affaire, Jean François Copé a annoncé sa démission et de sa direction aujourd’hui après 2h30 de discussions. Le patron du mouvement, attaqué par de nombreux ténors, avait préféré annoncer qu’il ne se représentera pas lors du congrès extraordinaire, prévu en octobre 2014.

C’est son principal rival, François Fillon  qui a lancé l’offensive. L’ancien Premier Ministre a démandé à Copé de se mettre en réserve de l’UMP pendant la durée de l’enquête sur l’affaire Bygmalion, faute de quoi « je me retirerais des instances dirigeantes de l’UMP car je ne saurais cautionner une gestion qui conduit inexorablement à notre disparition ». Xavier Bertrand poursuit en ce sens et exige la démission du président de l’UMP.« Tu ne peux pas rester président, c’est une question de survie pour le parti », a-t-il affirmé. « C’est la présence de l’UMP au second tour des présidentielles qui est en jeu. Il faut un vote et un congrès ».

Le bras de fer est alors engagé avec les ténors du parti.Sous la pression des dirigeants, Jean-François Copé est contraint de se retirer de la présidence. Pour Nathalie Kosciusko-Morizet, cette décision est la bonne pour la refonte du parti.« C’est vrai que c’était un moment très critique pour l’UMP« , reconnaît l’élue de l’Essonne. « C’est pour cela que j’ai demandé à ce que l’on se tourne vers les militants, et qu’on vote lors d’un nouveau congrès. Il faut refonder l’esprit qui a accompagné la naissance de l’UMP. Ce n’est pas une question de personne, c’est d’abord une question de ligne politique« , ajoute NKM.

L’intérim de la présidence du parti sera assuré par trois anciens chefs du gouvernement Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et Francois Fillon.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bygmalion : Jérôme Lavrilleux passe aux aveux - France | Actu politique - 27 mai 2014

    […] Ancien directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy et actuel directeur de cabinet de Jean-François Copé, il a admis qu’il y avait eu des dérapages dans la gestion des comptes de campagne et des comptes […]

  2. « Jean-François Copé va disparaître dans les égouts » - France | Actu politique - 27 mai 2014

    […] journaliste ne mâche pas ses mots quand il s’agit de l’ancien président de l’UMP. « Il va disparaître dans les égouts. C’est sa place d’ailleurs » estime-t-il […]

  3. Affaire Bygmalion: quelles conséquences pour Nicolas Sarkozy? - France | Actu politique - 28 mai 2014

    […] en Espagne, Nicolas Sarkozy préfère garder le silence sur ce dossier. Cependant, les derniers événements au sein du groupe politique de droite posent la question de son éventuel retour. Selon le journal […]

  4. Financement de campagne: comment éviter d’autres affaires Bygmalion? - France | Actu politique - 30 mai 2014

    […] la tourmente Bygmalion,Jérôme Lavrilleux, ancien directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, déclarait le 26 mai […]

  5. UMP: Jérôme Lavrilleux règle ses comptes - France | Actu politique - 4 juin 2014

    […] semaine après l’éviction de Jean-François Copé, son ancien directeur de cabinet revient sur l’affaire Bygmalion et n’hésite pas à […]

  6. UMP: une réunion politique sous tensions - France | Actu politique - 10 juin 2014

    […] round pour les dirigeants de l’UMP qui doivent statuer sur l’après Jean-François Copé. Lors de la précédente réunion politique du parti, les membres ont conclu à la mise en place […]

  7. Les adieux de Jean-François Copé aux militants - France | Actu politique - 12 juin 2014

    […] a choisi la ville d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) pour faire ses adieux à la présidence de l’UMP. Devant 350 personnes, qui tour à tour l’applaudissent ou scandent son nom, le […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins