France, News, UMP

Philippe Briand conteste la version de Bygmalion

Publié le 27 mai 2014 à 09:59 - 2 Commentaires

1211905

Hier en début de soirée c’est une véritable guerre qui s’est déclarée entre l’avocat de la société Bygmalion, Patrick Maisonneuve, et les cadres UMP proches de l’affaire.

Hier vers 17H l’avocat de Bygmalion, Patrick Maisonneuve a déclaré que la seule faute dans cette affaire de détournement était à incomber à l’UMP. Selon lui, la société de communication n’a jamais été tenue au courant des fausses factures présentées par l’UMP comme une trahison de la part de Bygmalion. Ce à quoi l’ancien trésorier de Nicolas Sarkozy réplique qu’il s’agit de mensonges. En effet un peu après ces affirmations, Philippe Briand s’est dit surpris des révélations faites par Me Maisonneuve puisque jamais l’UMP n’a produit de faux. D’ailleurs il précise que la campagne de Sarkozy a été entièrement financée par des dons de militants, l’UMP et même Nicolas Sarkozy ainsi qu’à l’aide d’un emprunt auprès de la Société Générale de près de 10 millions d’euros. Les fausses factures de l’affaire Bygmalion n’ont donc jamais été utilisées pour détourner de l’argent au profit de la campagne de 2012.

Trackbacks/Pingbacks

  1. Bygmalion. Jérôme Lavrilleux passe aux aveux - France | Actu politique - 27 mai 2014

    […] est apparu ému lorsque la journaliste a évoqué les récents propos de Patrick Maisonneuve et Philippe Briand.  Néanmoins il a refusé de se soustraire aux questions. Ancien directeur […]

  2. Affaire Bygmalion: quelles conséquences pour Nicolas Sarkozy? - France | Actu politique - 28 mai 2014

    […] l’avocat de Bygmalion, il sera rapidement mis hors de cause par son ex-trésorier Phillippe Briand. Mais selon l’entourage de l’ancien président, ce dernier n’apprécierait pas le […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins