En régions, France, Gouvernement, Les affaires, News

Licenciée par Michel Sapin malgré l’avis du tribunal et du Conseil d’Etat

Publié le 27 juin 2013 à 17:05 - 30 Commentaires

En dépit des décisions de justice donnant raison à l’employée, le ministre a validé son licenciement

 

Congédiée au terme  de 20 ans de bons services et  après 3 ans de lutte…

Par Zahra EL Alani

 

Irène TALLA est éducatrice spécialisée depuis plus de 20 ans. Jusqu’à récemment, elle officiait à L’Externat Médico-Educatif du 13e arrondissement de Paris, réservé aux enfants polyhandicapés. Il y a 3 ans, la nouvelle direction s’installe dans la structure. Au fil du temps, l’éducatrice finit par dénoncer les méthodes en vigueur. En tant que déléguée syndicale CGTiste, Mme Talla souligne des dysfonctionnements liés à la politique des responsables et le fait savoir. A ce sujet, la CGT fait mention « d’une vague de démissions et de départ du personnel, 14 salariés sur 28 depuis 2010, avec pour conséquence une baisse de la qualité de l’accueil des enfants»

Pourtant sans antécédents, la salariée, trop  téméraire peut-être au goût de ses chefs, se voit alors accusée de maltraitance envers les enfants, d’incompétence par la nouvelle direction. Les sanctions se succèdent : avertissements, convocations en série, mises à pied, etc. La machine à broyer est lancée… « (…) N’hésitant pas à utiliser les méthodes les plus viles : instrumentalisation des enfants handicapés, utilisation d’incidents liés au manque de personnel (…) pression sur le personnel pour obtenir de fausses attestations, menaces, pression et manipulation des parents des enfants » précise la CGT.

Le bureau-placard. L’inspection du travail a tout de suite réagi à cette forme de maltraitance au travail. Rien à voir avec le si confortable bureau de Michel Sapin sans doute pas en formica.

Les responsables cherchent donc à la licencier et par deux fois, l’inspection du travail s’y oppose. L’employeur la confine dans un placard jusqu’au jour où la médecine du travail exige que Mme Talla soit placée dans un endroit où  elle « voit du monde passer », de sorte d’être moins isolée, et avec une chaise ergonomique. « Par chance, la structure n’est pas équipée d’une cave, sinon, elle aurait terminée dedans !  » ironise un collègue finalement assez lucide.

 

Le Tribunal Administratif déboute le centre de sa demande de licenciement et exige donc une réintégration immédiate. Paradoxalement, le Ministère du Travail qui a été saisi à la demande   l’EME « les Cascades » valide la requête du centre alors qu’ unanimement les institutions condamnent cette situation.  De quoi  se poser un certain nombre de questions …

 

Une affaire qui n’est pas sans rappeler, celle de Mourad Ghazli (cf : article du POINT)*… Michel Sapin, Ministre du Travail avait validé le licenciement de ce syndicaliste, responsable juridique et communication à la RATP. M. Ghazli avait dénoncé le scandale sexuel de l’UNSA. Faveurs sexuelles contre promotions.

Les services de Michel Sapin ont licencié le syndicaliste pour « abus de sa liberté d’expression ». « C’est un comble, c’est la promotion Voltaire qui me fait taire !« , avait ironisé, Mourad Ghazli. Michel Sapin et Pierre Mongin, directeur de la RATP, sont en effet tous deux issus de l’Ena, promotion Voltaire. Tout comme François Hollande. On ne risque pas de se contredire…

* http://www.lepoint.fr/societe/ratp-le-ministre-du-travail-licencie-un-syndicaliste-18-07-2012-1486775_23.php

 

 

Réactions

30 commentaires

  1. christophe citoyen dit :

    ils ont voulu la gauche, ils l’ont eu dans le c… Ras le bol de ces licenciements en masse ! Plus de justice dans ce pays. Pendant ce temps, Hollande grossit mais pas ds les sondages.

  2. Honoré dit :

    Je vois pas le rapport entre le licenciement et hollande, quel crétin!

  3. christophe citoyen dit :

    ça illustre parfaitement la liberté d’expression définie par la Gauche.
    Signé le crétin!

  4. moi président dit :

    Que font nos députés? A quand une loi qui protège enfin les salariés? A quoi bon de créer des emplois si l’employeur a le loisir d’exploiter ses salariés et de les jeter par la suite comme un kleenex.

    A monsieur le ministre, créer des emplois sans créer les conditions de les perreniser est vide de sens. A donner du crédit aux patrons voyoux, ce quinquenat que la gauche a tant voulu et s’est tant battue pour son avènement sera des plus douloureux…
    A ce rythme le chomage sera explosif !!!
    Et l’humain dans tout ça?Il est tant de le mettre dans le coeur de votre action.

  5. Fumorali H. dit :

    Bravo « moi président » !
    Qui voudra enfin se rendre à l’évidence ? Nous vivons sous une dictature tenue par les énarques et consorts.
    La pauvre femme virée comme une malpropre par ce porc qui a l’air de bien se nourrir et profiter de lm’argent de l’Etat se préoccupe-t-il du sort de cette madame Talla ? J’ai mal d’être français.

  6. Krim75 dit :

    Quelque-chose laisse deviner que cette dame serait de couleur, le syndicaliste viré par Sapin est d’origine maghrébine… Pourrait-on en conclure une chose ?….
    Y a ps plus raciste que les gens de gauche. Il faut les entendre parler et profiter dans les municipalités, magouiller avec les logements. Je m’appelle Karim et je soutiens Marine lepen pour que si nous sommes victimes de racisme, on ne ns avance pas l’argument « arrêtons de voir le mal partout, votre employeur est socialiste ! »

  7. Solange Boente dit :

    Bonjour karim, postulez donc au quartier général du FN et je serais curieuse de voir leur tête en vous voyant arriver. « Des gilets par balles sont en vente à l’entractes ».

  8. SY Maïmouna dit :

    il me semble inadmissible que l’on puisse mettre fin à un contrat d’un agent avec 20 ans d’expérience dans la même structure avec autant de facilité. que fait on des droits des travailleurs qui les protège il faut que ça cesse.

  9. SY Maïmouna dit :

    il me semble inadmissible que l’on puisse mettre fin à un contrat d’un agent avec 20 ans d’expérience dans la même structure avec autant de facilité. que fait on des droits des travailleurs qui les protège il faut que ça cesse.

  10. Fabien1978 dit :

    SY, tout le monde est d’accord avec toi ! Vous avez de la merde aux yeux ou quoi ? Ce type d’agissements est impardonnable mais quelle est alors la solution ? Pourquoi Sapin se la coule douce, pourquoi les patrons de la victime continuent eux à travailler ? Pourquoi les syndicats ne montent-ils pas au créneau ? C’est du mépris ! Pourquoi ne sont-ils pas condamnés pr faux témoignages ???????

    • SY Maïmouna dit :

      C »est pourquoi il faut se mobiliser pour que ça cesse et qu’on passe de la théorie à la pratique

  11. Mika dit :

    Se mobiliser ? Je crois que mme Talla a épuisé tous les recours possibles ! où sont ses camarades de la cgt ? En train de se bâfrer avec leurs potes de gauches alors que cette pauvre femme souffre ! Qu’elle a été jetée comme un détritus !

  12. Bilely dit :

    une bonne question Mika, où sont ses camarades de la cgt? cette dame à besoin d’eux et ils devraient la soutenir .

  13. SY MAÎMOUNA dit :

    il semble que tpout le monde peut se retrouver à la place de Mme Talla cette association a des comptes a rendre a tout le mode c’est de l’argent public donc notre argent il ne faut pas attendre personne pour médiatisé cette action

  14. moi président dit :

    Il y’a des moments où tout le monde doit se sentir concerné . Les syndicalistes n’ont pas le monopole du cœur. On leur donne trop de pouvoir , ils sont comme vous et moi . ils peuvent avoir la trouille,on en voit aussi par opportunisme qui collaborent avec le patronat. Si certains patrons agissent en toute impunité c’est parce que ceux devait faire face détournent leur regard ou courbent l’échine tout simplement. Mais qu’on se rassure la vérité est inaliénable! Cette dame gagnera son combat; les lâches ne tiennent pas longtemps. Quelle tienne bon elle.

  15. Cétacé dit :

    quand on sait que delanoé a acheté la CGT à coups de millions détournés de l’Etat, on se doute que ce syndicat s’autocensure tout de même !!!!! Ne jamais avoir cionfiance en un syndicat, tout de suite les prendre à témoins de ce qui vous arrive et tourner vous vers un professionnel du droit !

  16. Edouard Zanini dit :

    En tant que syndicaliste, je ne comprends pas du tout pourquoi cette dame n’a pas attaqué son employeur pour « harcèlement moral ». Si elle est dans la mesure de prouver que les accusations sont mensongères et les faits « imaginaires », qu’elle fonce !
    « Selon l’article L.1152-1 du Code du travail, le harcèlement moral se manifeste par des agissements répétés qui ont pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail du salarié susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel. L’accord national interprofessionnel du 02 juillet 2008 sur le harcèlement et la violence au travail définit le harcèlement comme survenant « lorsqu’un ou plusieurs salariés font l’objet d’abus, de menaces et/ou d’humiliations répétés et délibérés dans des circonstances liées au travail, soit sur les lieux de travail, soit dans des situations liées au travail. Les agissements de harcèlement moral peuvent être exercés par une personne ou par un groupe de personnes, détentrice(s) ou non d’une autorité hiérarchique. »

  17. Saty dit :

    Dans un état de droit, ce que la France prétend être,une telle situation serait sanctionnée. C’est révoltant. La pauvre dame a travaillé pendant 20 ans et c’est tout d’un coup qu’elle ne fait plus l’affaire? C’est de la discrimination pure et simple.

    Cette dame devrait se retourner contre son employeur et contre le ministre. Elle devrait même aller à la cour européene et présenter son cas.

  18. moi président dit :

    Voyant la combativité de cette dame je suppose qu’elle fera la démarche qu’il faut , sinon ce serait trop facile de se débarrasser de son employé sans suite.
    Ce qu’il ne faut pas oublier : le patron a plus de facilité à avoir des témoignage que l’inverse. En période de crise tous les salariés ou presque ont peur pour leur poste . beaucoup d’entre eux préfèrent détourner leur regard ou au pire essuyer les pieds de l’employeur.
    Mais comme le dit l’adage si je bouge pas pour défendre la vérité, lorsque ce sera mon tour, lorsque ce sera mon tour, il n’aura personne pour me défendre.
    Avec un employeur comme celui décrit, il faut que les autres salariés ne se fassent pas d’illusion.
    S’ils étaient solidaires cette D.S CGtiste ne serait pas maltritée

  19. Clémence Dupré dit :

    Franchement ce qu’il faut pas lire ! « Cette dame devrait se retourner contre son employeur et contre le ministre. Elle devrait même aller à la cour européene et présenter son cas ». Et là on parle de la France, d’une victime licenciée en FRANCE !!!!! Pourquoi pas le tribunal de Lahaye aussi ? Les sybdicats doivent se sortir les doigts du cul et se remuer. Non seulement, ils vivent du fric de l’etat mais en plus ils soutirent des cotisations aux adhérents pr les laisser crever. Le cas de cette femme, n’est pas un cas isolé !

  20. Salif dit :

    Dans tous les camps il y a du bon et du mauvais. Seule la vérité finira par triompher. Nous sommes dans le pays des droits de l’Homme et un pays qui se veut le chantre des libertés et de la Démocratie. Ce que je ne comprends pas:
    – qu’un ministre de la République Française licencie une salariée qui se bat contre les dérives de son employeur, dérives qui sont prouvées, et

    contre l’avis de l’Inspection du Travail qui s’est opposée à ce licenciement

    et pire

    contre l’avis du Tribunal Administratif !!!!

    Je crois que même si le Ministre s’est trompé en se laissant abuser par de fausses informations ou je ne sais quoi d’autres,

    il peut se raviser !!!

    Cela fait des années que je vois Monsieur Sapin, plein de compétence, d’humanisme, de justice. Monsieur le Ministre, faites triompher la justice. Ne pas revenir en arrière, si la vérité est du côté de Madame Talla serait grave de conséquence.
    Ce serait d’abord désavouer les instances administratives de la République. Ce qui est également grave dans une démocratie. Pour ma part je fais confiance à Monsieur le Ministre. Je vous demande de revoir ce dossier en concertation avec les autres instances administratives et juridictionnelles de notre pays! Que tout se passe sur la base de la VERITE ! C’est cela la GRANDEUR de la France ! Et tous nous devons y contribuer!!

  21. Sister wex xate dit :

    Comme disait l’autre, le silence est un embellissement pour le savant et une protection pour l’ignorant. Donc, notre rôle, c’est, de dénoncer très largement. Quand on a une foi de battant, le combat doit continuer. Ce serait trop facile de baisser les bras. C’est un combat pour tout le monde. Il faut que cela change. Mobilisation, dénonciation, par tous les moyens, pour dire assez. 20 ans de service, c’est un monde plein d’expérience.
    Vraiment, quel gâchis. C’est une honte. Aucun mot afin de qualifier ces énergumènes.

  22. Haschtag dit :

    Demandons la démission de Sapin, n’attendons pas Noël pour l’abattre, mdr !

  23. Anonymement Vôtre dit :

    Pas de Sapin pour Noël. Sérieux, il sert à quoi ce gars ? A résorber le chômage ? Empêcher les fermetures d’usine ? J’ comprends pas bien son rôle. Bientôt, une affaire où il est impliqué va éclater au grand jour

  24. Séverine Lebel dit :

    Vous pensez vraiment que Michel Sapin est au courant de l’existence de madame TALLA ou de son cas ? Cessez d’être pêrchés et revenez donc sur terre !

  25. moi président dit :

    c’est pourquoi il faut lui ouvrir les yeux . Est-ce qu’il est même au courant du nombre de chômeurs qui ne fait qu’augmenter au fil des jours?
    Montesquieu disait: une injustice faite à un seul est une menace faite à tous.
    Donc le combat de cette dame est l’affaire de tous.Sapin doit descendre de son échafaudage.

  26. Paul Emploi dit :

    Le Sapin, il a une bonne tronche de con sur la photo. En fait, il sert à quoi ? Lui, il a un boulot assuré pour 5 ans sans oublier le fric qu’il va se mettre dans les poches.

  27. Hannane R. du MA dit :

    Réponse à MOI Président : faudrait penser à changer de dealer ou à diminuer les doses. Sapin s’en bat les branches du sort de cette femme noire !

  28. Anita Marchaudon dit :

    Madame,
    Si vous le permettez et si vous me lisez, je tenais à vous faire part de ma réaction.
    Même si vous étiez réellement coupable des faits qu’on vous accuse, je ne crois pas qu’on aurait aller aussi loin pour vous « punir ». Au travers de ses différentes sanctions, on sent que c’est une vengeance. Ils se seraient contentés de vous écarter de votre structure de travail, une mise à pied immédiate aurait suffit. On sent l’acharnement d’un ou plusieurs individus contre vous ! Vous auriez dû allée aux Prud’hommes tout de suite. Courage !


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins