Les affaires, News

Moscovici accuse Courson d’être partial dans une lettre

Publié le 27 juillet 2013 à 11:20 - 0 commentaire

« Je me représente bien autrement les exigences d’impartialité et d’objectivité qui s’attachent » à la fonction de président de commission d’enquête parlementaire, écrit le ministre dans une missive.

« Vous me mettez à nouveau en cause personnellement et je ne peux l’accepter. »  Et d’ajouter: « Pour avoir exercé moi-même par le passé les fonctions que vous occupez aujourd’hui, je vous avoue que je me représente bien autrement les exigences d’impartialité et d’objectivité qui s’y attachent », écrit Pierre Moscovici, qui dénonce la manière dont Charles de Courson a mené son audition.

La réunion du 16 janvier entre François Hollande, le Premier ministre Jean-Marc Ayrault, le ministre délégué au Budget Jérôme Cahuzac et Pierre Moscovici intrigue 

Lors de son audition, Pierre Moscovici avait déclaré que l’ancien ministre s’était alors « montré serein et, dans l’hypothèse où la demande se produirait, a demandé qu’elle couvre une période plus large; nous y avons veillé… »

Charles de Courson pense donc l’ancien ministre a été associé au processus de rédaction de la demande d’entraide adressée par la France à la Suisse.

 

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins