Economie, France, Gouvernement, News

Fiscalité : Bernard Cazeneuve dénonce « l’intoxication » de la droite

Publié le 27 août 2013 à 11:18 - 0 commentaire

Le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a dénoncé dimanche auprès de l’AFP l' »opération d’intoxication » de la droite sur les hausses d’impôts, insistant sur les allégements de charges et fiscaux à venir en 2014. « Je souhaiterais donner des éléments précis, incontestables, parce que la droite est dans une opération d’intoxication absolue », a-t-il expliqué. « Pour 2014, il y a déjà des baisses qui ont été annoncées », a-t-il assuré. « Nous avons prévu 20 milliards d’allégements pour les entreprises à travers le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE) de 2013 à 2015, dont 10 milliards en 2014 ».

« On ajoute à cela une réforme des plus-values mobilières qui est beaucoup plus avantageuse pour ceux qui investissent dans les entreprises en prenant des risques, une fiscalité allégée appliquée aux jeunes entreprises innovantes, la nouvelle fiscalité avantageuse des plus-values immobilières, et la mise en place du taux réduit de TVA pour la construction de logement social et les petites réparations. Ces mesures d’allégements représentent 2,2 milliards d’euros », a ajouté le ministre. Parallèlement, le taux normal de TVA augmentera le 1er janvier de 19,6% à 20% et le taux intermédiaire (restauration, ..) de 7% à 10%.

« L’objectif que nous nous sommes assignés c’est de faire en sorte que le rééquilibrage du Budget de l’État se fasse d’abord, puis exclusivement par des économies, plutôt que par des impôts », a souligné Bernard Cazeneuve, rappelant que « la droite a fait 33 milliards d’impôts en plus en 2011 et 2012 ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins