France, News

Roms : les déplacements d’enfants scolarisés sont « inacceptables » pour Vincent Peillon

Publié le 27 août 2013 à 17:41 - 0 commentaire

Il est « inacceptable » que les enfants de Roms déplacés soient victimes de « ruptures de scolarité » en raison d’expulsions de campements, selon les propos tenus aujourd’hui par le ministre de l’Education, Vincent Peillon. « Il faut que tous les enfants soient accueillis scolairement et il ne doit pas y avoir de rupture scolaire. Donc quand il y a des déplacements qui peuvent être tout à fait nécessaires de camps de Roms, il faut avant qu’ils aient lieu s’assurer que les enfants ne vont pas avoir de rupture de leur scolarité », a déclaré le ministre. Et d’ajouter: « On me parle en cette rentrée de cas qui seraient douloureux, d’enfants qui se verraient en rupture de scolarité. C’est inacceptable et donc je demande à tous les services de faire en sorte que cela s’interrompe ».

Ce matin, la police a évacué l’un des principaux camps de Roms en Seine-Saint-Denis, à Bobigny, contraignant quelque 120 personnes à quitter les lieux. Sur ce nombre il y aurait une trentaine d’enfants scolarisés, selon une directrice d’école.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins