International, News

Syrie : vers une intervention militaire occidentale?

Publié le 27 août 2013 à 10:47 - 1 commentaire

Lundi, la communauté internationale n’a cessé de multplier les déclarations dans le sens d’une opération militaire imminente contre le régime de Bachard al-Assad. Intervention qui pourrait se faire sans le consentement de l’ONU en raison d’un probable véto de l’allié indéfectible de la Syrie, la Russie. Les Etats-Unis sont catégoriques : «Des armes chimiques ont été utilisées en Syrie», «c’est indéniable», a ainsi affirmé lundi le secrétaire d’Etat John Kerry. Du côté français, François Hollande va s’entretenir ce mardi avec son ministre des Affaires étrangères et effectuer un discours devant tous les ambassadeurs français à 17 heures pour envisager une intervention occidentale en Syrie. Pour le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, les pays occidentaux décideront d’une réaction «dans les jours qui viennent».

Près d’une semaine après le massacre de Damas, supposé chimique, les experts de l’ONU ont enfin pu se rendre lundi sur place pour enquêter. L’autorisation du régime de Bachar al-Assad venant un peu tard, les chances d’y trouver des indices pour infirmer ou confirmer l’utilisation de gaz sarin sont maigres. D’autant que de nombreux bombardements sont venus détériorer les lieux depuis la mort de plus de 1 300 personnes, selon l’opposition, mercredi dernier. Selon des experts, les pays occidentaux pourraient mener des frappes chirurgicales contre des intérêts stratégiques. La Russie a, elle, mis en garde contre une intervention militaire sans aval du Conseil de sécurité de l’ONU, estimant qu’elle serait «dangereuse» et constituerait «une violation illégale du droit international». Autre allié du régime syrien, l’Iran a menacé les Etats-Unis de «dures conséquences» en cas d’intervention. Répondant aux accusations de recours aux armes chimiques, le président Assad a jugé qu’en cas d’intervention militaire, «les Etats-Unis essuieraient un échec».

Trackbacks/Pingbacks

  1. Syrie : Obama affirme qu’il n’a « pas encore pris de décision » - International | Actu politique - 29 août 2013

    […] « Les Etats-Unis ont conclu que le régime syrien était responsable de l’attaque chimique », a déclaré mercredi soir le président Obama dans un entretien à la télévision publique. Barack Obama a cependant affirmé n’avoir « pas encore pris de décision » sur une éventuelle intervention en Syrie. […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins