Election municipale 2014, FN, France, PS, UMP

Municipales : Le Pen pour des alliances sous conditions

Publié le 27 septembre 2013 à 15:32 - 1 commentaire

Après l’appel du pied de François Fillon, voilà la réponse de Marine Le Pen concernant une éventuelle alliance en vue des municipales de 2014.

 

1489157_3_0fb0_marine-le-pen-a-lille-le-5-mars-2011« Il n’y aura pas d’accord national avec l’UMP, car il a le même programme que le PS. Toutefois, il peut y avoir des bras tendus ouverts à un rassemblement de patriotes français ». Des bras tendus, comme le salut fasciste ? Ce n’est pas ça qui va aider le FN dans sa tentative de dédiabolisation. Plus sérieusement, le terme de « main tendu » aurait été plus approprié et sans aucune connotation.

 

Les alliances se feront néanmoins sous conditions : le FN a mis au point une charte fondée sur dix principes que doivent s’engager à respecter les éventuels candidats ralliés. Ainsi, les candidats aux alliances avec le parti de Marine Le Pen devront «agir pour assurer la tranquillité et la sécurité», «assurer la transparence totale des critères et procédures d’attribution de logements sociaux», «refuser toute subvention et toute aide à des organisations ou des projets communautaristes» ou encore «engager fermement et rapidement toutes les actions possibles visant à mettre fin aux installations sauvages de nomades».

 

Le message est clair, haro sur les Roms et l’islam, une justice plus sévère, plus de policiers et un Etat plus fort.

Réactions

1 commentaries

  1. bongaulois dit :

    je me suis fait enfilé par la droite pendant tant d ‘années ….

    maintenant c est la gauche qui m ‘a enfilé …..

    apres toutes ces enfilades , quitte a me faire enfilé encore ,
    autant que se soit par une blonde aux yeux bleus !!!!!!


Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins