International

ONU : Accord sur la Syrie, situation de l’Iran clarifiée

Publié le 27 septembre 2013 à 15:09 - 0 commentaire

syrie guerreAprès des semaines de négociations âpres et indécises, les Etats-Unis et la Russie ont enfin réussi à trouver un compromis concernant l’arsenal chimique de Bachar-al-Assad. Sur l’Iran, un dégel s’amorce également.

 

Toutefois, les 5 membres du Conseil de Sécurité de l’ONU, sous la pression russe n’ont pas prévu d’intervention militaire en cas de non-respect de la clause mais plutôt un renvoi devant le Conseil de Sécurité. Clairement, les Occidentaux ont renoncé à une résolution sous chapitre 7, qui permet de contraindre un pays à respecter une décision du Conseil par toute une série de moyens allant du rappel à l’ordre jusqu’à la force militaire.  C’est maintenant à l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques qu’il va revenir de définir un plan d’identification et de destruction de l’arsenal syrien. La résolution pourrait passer dans la foulée de la présentation de ce plan, sans doute dans les prochains jours, peut-être même dès ce weekend.

 

Sur le front iranien, le ton était aussi plutôt à l’optimisme après les discussions entre le ministre des Affaires étrangères iranien Javad Zarif et les ministres du groupe 5+1. Zarif a parlé d’une rencontre «très substantielle» et pragmatique. Il a exprimé l’espoir que les Occidentaux acceptent une préservation des capacités iraniennes d’enrichissement d’uranium à condition que l’Iran puisse prouver de manière crédible que l’utilisation en serait civile. Lady Ashton, diplomate en chef de l’UEqui coordonne les négociations 5+1, a évoqué «une bonne atmosphère, énergique».

 

 

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins