International

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne Damas pour le massacre de Houla

Publié le 28 mai 2012 à 10:14 - 0 commentaire

Les quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU, y compris la Russie alliée de la Syrie, dénoncent dans une déclaration  « une série de bombardements par les tanks et l’artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel », après le massacre qui a fait au moins 108 morts à Houla (centre de la Syrie) vendredi. « Cet usage scandaleux de la force contre la population civile viole les lois internationales et les engagements du gouvernement syrien », souligne le texte.

L’ ONU »exige » que Damas « cesse immédiatement d’utiliser des armes lourdes » dans les villes syriennes rebelles et qu’il « retire immédiatement ses troupes et ses armes lourdes » de ces villes pour les cantonner dans leurs casernes, conformément au plan de paix du médiateur Kofi Annan.

La déclaration « réaffirme que toutes les formes de violence exercées par toutes les parties doivent cesser ». « Les responsables d’actes de violence doivent être sanctionnés », ajoute le texte. Les quinze pays réaffirment leur « soutien total » aux efforts de médiation de Kofi Annan et « lui demandent de transmettre dans les termes les plus clairs (…) les exigences du Conseil » au gouvernement syrien.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Stupeur et tremblements à l’annonce du nouveau gouvernement – L’édito de Christophe Barbier
    Le vent frais espéré ne soufflera pas sur le nouveau gouvernement de Manuel Valls. Deux nouveaux entrants ,François Rebsamen (Travail, Emploi et Diaologue social) et Ségolène Royal (Écologie et Transports), ce n’est pas suffisant. L’édito de Christophe Barbier.
Lire la suite
  • Explosion démographique : nous serons 11 milliards en 2100 ! (1)
  • Enregistrements de Sarkozy: l’avocat de Buisson prétend que ce sont des enregistrements de travail
  • Affaire Hollande-Gayet : L’édito de Christophe Barbier
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins