International

Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne Damas pour le massacre de Houla

Publié le 28 mai 2012 à 10:14 - 0 commentaire

Les quinze membres du Conseil de sécurité de l’ONU, y compris la Russie alliée de la Syrie, dénoncent dans une déclaration  « une série de bombardements par les tanks et l’artillerie gouvernementale contre un quartier résidentiel », après le massacre qui a fait au moins 108 morts à Houla (centre de la Syrie) vendredi. « Cet usage scandaleux de la force contre la population civile viole les lois internationales et les engagements du gouvernement syrien », souligne le texte.

L’ ONU »exige » que Damas « cesse immédiatement d’utiliser des armes lourdes » dans les villes syriennes rebelles et qu’il « retire immédiatement ses troupes et ses armes lourdes » de ces villes pour les cantonner dans leurs casernes, conformément au plan de paix du médiateur Kofi Annan.

La déclaration « réaffirme que toutes les formes de violence exercées par toutes les parties doivent cesser ». « Les responsables d’actes de violence doivent être sanctionnés », ajoute le texte. Les quinze pays réaffirment leur « soutien total » aux efforts de médiation de Kofi Annan et « lui demandent de transmettre dans les termes les plus clairs (…) les exigences du Conseil » au gouvernement syrien.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

La mode, une arme politique !
Le XXI ème siècle, symbole de l’image et de l’instantanéité, a définitivement obligé le politique à prendre soin de son apparence et de son style. Déterminant incontestable pour gagner une élection, aurait-on pu penser qu’un jour, la mode réservée aux initiés, serait une arme fatale, parfois destructrice, agissant comme un critère déterminant dans une élection. […]
Lire la suite
  • Les prénoms de la discorde !
  • Interdiction des feux de cheminées à Paris : Il n’y a pas le feu au lac !
  • Détonations et coups de feu à Dammartin et à Vincennes – Les frères Kouachi abattus
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins