France, News

Affaire Bygmalion : Moscovici estime que la campagne de Hollande a été exemplaire

Publié le 28 mai 2014 à 17:58 - 0 commentaire

Le directeur de campagne de François Hollande a approuvé à propos de la campagne présidentielle de son candidat qu’ « en effet, il était possible de faire une campagne économe et exemplaire » contrairement à son adversaire où des fausses factures de l’UMP semaient le trouble sur les comptes de Nicolas Sarkozy.

 

« J’ai été le directeur de la campagne présidentielle de François Hollande. Ce que je peux dire, c’est que pendant un an, notre campagne a été plus longue que celle de Nicolas Sarkozy et plus efficace puisque nous l’avons emporté. Nous avions une obsession, une règle, c’était de respecter la loi » a déclaré l’ancien Ministre de l’Economie et des Finances au micro de RFI ce matin.

 

Au moment de la campagne présidentielle, il avait déclaré à ses équipes administratives et financières qu’il « ne fallait pas dépasser le plafond de dépenses qui était de 22 millions d’euros, et il fallait même être nettement en-dessous ». Il fallait donc prévoir une marge si jamais le Conseil Constitutionnel voulait réintégrer des dépenses, ce qui fut le cas.

Selon Estrosi, il faut « respecter le plafond de dépenses afin de dépenser en fonction de ce plafond. Seulement, d’autres ont eu une autre logique qui consistait à dire on commence par dépenser et ensuite, on voit ce qu’on fait du plafond. »

 

Pierre Moscovici s’est également exprimé sur la situation politique en Europe, sur les enseignements des élections européennes, et sur sa volonté de mettre son expérience au service de la France et de l’Europe : « Ma conviction, c’est qu’il faut réorienter la construction européenne vers la croissance et l’emploi, avec plus d’investissements, pour réconcilier les Français avec l’Europe. Il est nécessaire de porter une Europe différente, qui réponde davantage aux attentes des Français ».

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins