France, News

Affaire Tapie:Fin de la garde à vue pour Claude Guéant

Publié le 28 mai 2014 à 17:11 - 1 commentaire

5746975-primes-la-note-qui-embarrasse-encore-plus-gueant

Soupçonné d’avoir favorisé un arbitrage en faveur de Bernard Tapie dans le dossier Crédit Lyonnais, Claude Guéant est ressorti libre de sa garde-à-vue, ce mercredi.

Si l’ancien secrétaire général de l’Elysée n’a pas été déféré, il fait l’objet cependant d’une convocation ultérieure devant le juge. Une décision, qui, selon son avocat Me Phillipe Bouchez El Ghozi, nécessite pas un passage devant un magistrat puisqu’il n’y a pas « d’élément qui justifierait une éventuelle mise en cause de Claude Guéant ». L’avocat a par ailleurs dénoncé un « dénigrement », « une orchestration politique« dont serait victime l’ancien secrétaire général de l’Elysée.

Les hommes de la brigade financière devaient interroger Claude Guéant sur son rôle dans la décision de recourir à l’arbitrage entre Bernard Tapie et le Crédit Lyonnais, dans celle de ne pas contester la sentence et dans la fiscalité jugée avantageuse appliquée à l’indemnité de plus de 400 millions d’euros octroyée en 2008 à l’homme d’affaires. Les juges soupçonnent que la décision de recourir à l’arbitrage, prise à l’automne 2007, plutôt que de poursuivre le processus devant les tribunaux ordinaires, a été motivée par la volonté de favoriser l’homme d’affaires.

Claude Guéant a été entendu par les policiers durant trois jours.

Trackbacks/Pingbacks

  1. L’Elysée rejette les accusations de Claude Guéant - France | Actu politique - 2 juin 2014

    […] jours après sa garde-à-vue, le ministre de l’Intérieur sous la présidence Sarkozy accuse et parle de […]

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins