France, News

Elections Européennes: Marine le Pen confiante pour former un groupe politique

Publié le 28 mai 2014 à 18:03 - 0 commentaire

Capture écran Marine Le Pen 15 décembre

Remporter les élections européennes est une chose, former un groupe politique à Strasbourg et à Bruxelles en est uneautre. Sur ce dernier point, Marine Le Pen se dit confiante.

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 28 mai, la présidente du Front National est certaine de pouvoir former une coalition avec les autres partis europhobes. « Nous n’avons aucune inquiétude sur l’existence future de notre groupe » au Parlement européen, a déclaré Marine Le Pen.

En effet pour constituer un groupe, il faut  au minimum 25 députés de sept partis et réunissant sept pays différents. Pour l’instant, cinq partis de cinq pays, regroupant au total 38 députés, ont trouvé un accord pour former une alliance. Il s’agit du Front national (24 députés, France), du Parti de la liberté (PVV, Pays-Bas, 5 députés), du Parti de la liberté d’Autriche (PVV, 4 députés), du Vlaams Belang (VB, Belgique, 1 député) et de la Ligue du Nord (Italie, 5 députés). Il manque deux pays à l’appel mais selon Marine Le Pen : »c’est une base extrêmement solide de 38 députés« . Elle a affirmé que les « combinaisons possibles étaient considérables ». « Le nombre des opportunités nous rendent extrêmement optimistes ».

Il reste près de trois semaines à Marine Le Pen et à ses alliés pour constituer un groupe, qui lui permettra d’obtenir des financements et de peser sur les décisions du Parlement européen

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins