International, News

La sécurité d’Obama sera renforcée à l’occasion du G7 le 4 et le 5 juin

Publié le 28 mai 2014 à 15:48 - 0 commentaire

Barack Obama Luther King

 

Du mercredi 4 juin au jeudi 5 juin se tiendra à Bruxelles le G7 avec entre autre Obama. Sa sécurité sera renforcée suite à l’attentat terroriste au Musée juif de Bruxelles qui a fait 4 morts.

Alors que pour sa première visite à Bruxelles, 2 000 policiers, 350 motards de la police, et plusieurs hélicoptères avaient été mobilisés, pour un coût avoisinant 20 fois celles d’un sommet européen. Pour cette seconde visite, la sécurité devrait être encore davantage renforcée et coûter plus cher.

 

De plus, certains quartiers de la capitale pour ce sommet dans une semaine seront fermés.

Selon le site de la zone de police Bruxelles Capitale Ixelles, une lettre a été adressé aux habitants du Centre-Ville pour informer qu’un périmètre de sécurité allait être mis en place au sein du Quartier Européen (certaines rues périphériques seront mises en circulation locale, le stationnement en surface sera interdit, aucune livraison possible, et les sacs poubelles ne pourront pas être sortis). De plus, au sein du Centre-Ville, un périmètre de sécurité sera mis en place autour de l’hôtel où logera Barack Obama).

 

Aux alentours de Bruxelles, des quartiers seront impactés, même si le dispositif sera moins important que pour sa dernière visite. En effet, la circulation avait notamment été arrêtée sur le chemin de l’aéroport.

 

C’est la première fois que ce sommet aura lieu dans la capitale belge. D’ailleurs, au début, cela ne devait pas se dérouler en Belgique. En effet, il devait dans un premier temps se dérouler en Russie, mais suite à la situation en Ukraine, les dirigeants du G7 ont décidé d’exclure la Russie de leur sommet et de le relocaliser à Bruxelles.

Réagissez

Laisser un commentaire

L'édito

Bernard Tapie annonce dans le JDD qu’il a décidé de faire son retour en politique
Bernard Tapie fait son retour sur la scène politique. Il a confié au Journal du dimanche que les résultats des dernières élections régionales l’ont convaincu de revenir. L’ancien président de l’Olympique de Marseille met notamment en avant son bilan face au Front national pour justifier ce retour. Il n’explique pas s’il revient au sein d’un parti […]
Lire la suite
  • Laurent Fabius n’est pas le bienvenu en Iran
  • Menacer Obama expose à 5 ans de prison: « Bah ouais morray »
  • La mode, une arme politique !
  • tous les éditos

    L'actu en dessin


    tous les dessins